•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Brodeur-Jourdain aime ce qu'il voit chez les Alouettes

Luc Brodeur-Jourdain
Luc Brodeur-Jourdain Photo: Alouettes de Montréal / Dominick Gravel
Radio-Canada

Les Alouettes de Montréal se sont entendues avec huit joueurs au marché des joueurs autonomes, renflouant du même coup leur brigade de receveurs. Le joueur de centre Luc Brodeur-Jourdain – qui n'a d'ailleurs toujours pas signé de contrat pour la saison 2019 – est généralement impressionné par les acquisitions de sa formation.

Un texte de François Carabin

Les Alouettes de Montréal auront une nouvelle image de marque la saison prochaine et l'équipe pourrait bien avoir une nouvelle identité sur le terrain.

Mercredi, au lendemain de l’ouverture du marché, Kavis Reed et sa bande ont entre autres mis sous contrat le demi de sûreté canadien Taylor Loffler. Le joueur de 26 ans a été nommé dans l’équipe d’étoiles à trois reprises en trois saisons dans la Ligue canadienne de football (LCF).

Luc Brodeur-Jourdain félicite l’état-major pour ce choix, rappelant qu’un joueur canadien à cette position peut être très utile dans le circuit. « C’est un demi très productif, agressif et qui, en restant à l’intérieur des normes du football, offre un contact punitif », affirme Brodeur-Jourdain.

« Lorsque tu mets la main sur un athlète canadien qui est capable de t’offrir ce rendement-là sur le terrain, c’est une bonne acquisition. »

Plusieurs ajouts à l’attaque

Aucune autre position ne s’est toutefois plus améliorée que celle de receveur chez les Alouettes, selon Brodeur-Jourdain. Cette semaine, l'équipe s'est assuré les services des ailiers espacés Chris Brown et DeVier Posey.

En trois saisons avec l’Université Notre-Dame, aux États-Unis, Brown a accumulé 813 verges par la voie des airs. Posey, un ancien des Argonauts de Toronto et des Lions de la Colombie-Britannique, avait remporté l’honneur du joueur le plus utile à son équipe à la 105e Coupe Grey, en 2017.

« Au football, des fois, le quart-arrière mal pris voit le fameux receveur en zone profonde et envoie la balle au bout de ses bras, analyse Brodeur-Jourdain. Je pense qu’il nous manquait un peu cette menace-là depuis le départ de Chris Williams, qui était capable de menacer les zones profondes avec sa vitesse. On est allé chercher Posey, donc ça vient nous armer. »

« On a un bon groupe de receveurs », ajoute-t-il. Rappelons que les ailiers B.J. Cunningham, Ernest Jackson et Stephen Adekolu ont tous renouvelé leurs ententes avec les Alouettes dans les dernières semaines.

Brodeur-Jourdain, un joueur de ligne à l'attaque, est convaincu du potentiel et de la polyvalence de cette brigade, à laquelle s'est ajouté mardi le vétéran de 30 ans Spencer Wilson. Le Québécois encourage l’équipe à faire preuve de patience envers les jeunes Tyler Johnstone et Trey Rutherford, repêchés en 2018.

Trouver un mentor pour les jeunes quarts

Généralement impressionné par le butin de sa formation, Brodeur-Jourdain souhaite que l’équipe mette sous contrat un quart-arrière plus expérimenté pour servir de mentor aux autres jeunes quarts qui ont en moyenne 25 ans.

« Dans n’importe quelle entreprise, lorsque tu es jeune et qu’on te demande de travailler, la première question que tu vas te poser, c’est “quel travail?”. Alors que, s’il y a un vieux devant toi qui te montre la recette du succès, tu vas comprendre c’est quoi le travail en question », soutient-il.

Si les Alouettes n'empruntent pas cette direction, le centre de 35 ans pense qu'il faut continuer à améliorer le groupe de receveurs de passes pour rehausser les performances de la brigade offensive.

« [La saison dernière], l'écart de beaucoup de défaites était de moins de sept points, a rappelé Brodeur-Jourdain. Lorsque tu n’arrives pas à marquer ce touché-là, ça met énormément de pression sur la défensive et les unités spéciales. Ça demande aux deux tiers de l’équipe d’être parfaits. »

En plus des joueurs mentionnés précédemment, quatre joueurs se sont entendus avec la formation montréalaise : le porteur de ballon Jeremiah Johnson, le secondeur Bo Lokombo, le demi défensif Patrick Levels et le centre-arrière Cristophe Normand.

Football

Sports