•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mikaela Shiffrin n'a pas l'impression d'être le nouveau visage du ski

Elle montre sa médaille d'or gagnée au super-G des mondiaux, à Are, en Suède.

Mikaela Shiffrin

Photo : Getty Images / Alain Grosclaude/Agence Zoom

Agence France-Presse

L'Américaine Mikaela Shiffrin, qui domine le ski alpin mondial, tentera de gagner un cinquième titre au slalom géant des mondiaux à Are, en Suède, jeudi.

« Je n'ai pas l'impression d'être le nouveau visage du ski. Dans ma tête, je me demande surtout ce que je vais manger à midi, je ne me dis pas : "Tiens, je suis le nouveau visage du ski" », a-t-elle dit lors d'un point presse mardi.

Lindsey Vonn, la plus grande vedette du ski mondial, a pris sa retraite dimanche à 34 ans après sa 3e place de la descente. Elle a mentionné que Shiffrin était l'une des skieuses capables de remplir le vide qu'elle va laisser.

Les deux compatriotes ont échangé quelques messages grinçants depuis le début des Championnats du monde. Vonn ne comprenait notamment pas pourquoi la polyvalente Shiffrin ne prenait pas le départ de la descente et du super-combiné.

Shiffrin, qui n'a pas assisté aux adieux de Vonn dimanche, n'est revenue que lundi à Are depuis la Norvège où elle s'entraînait. Elle s'est dite « flattée » des commentaires de Vonn.

« C'est toujours un honneur d'avoir une sportive qui parle de moi, spécialement l'une des plus grandes de l'histoire de notre sport [...] Cela veut dire que j'ai fait de bonnes choses durant ma carrière, mais ça ne va pas beaucoup plus loin », conclut-elle.

Ski alpin

Sports