•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Williams et Toro Rosso présentent leurs monoplaces pour la saison 2019

La Williams FW42 avec un nouveau commanditaire en titre pour la saison 2019
La Williams FW42 avec un nouveau commanditaire en titre pour la saison 2019 Photo: Williams F1
Radio-Canada

Les équipes Williams et Toro Rosso ont présenté lundi leurs monoplaces, la FW42 et la STR14, pour la saison 2019. L'équipe britannique joue gros avec la FW42 qui doit faire oublier la FW41. Cette dernière a donné tant de soucis à Lance Stroll.

L'équipe britannique a dévoilé l'identité de son commanditaire en titre, la société Roxit, et ses nouvelles couleurs.

Roxit est une entreprise de télécommunications, déjà commanditaire des Rockets de Houston dans la NBA depuis octobre 2018.

Williams mise sur la nouvelle monoplace FW42 à moteur Mercedes-Benz, totalement repensée et adaptée à la nouvelle réglementation, pour relancer l'équipe après une saison 2018 catastrophique.

C'est un contrat à long terme, comme l'a précisé Claire Williams.

« Nous accueillons Roxit pour la saison 2019 et au-delà, a-t-elle indiqué. Nous partageons le souci de mettre l'ingénierie et l'innovation au coeur de nos réalisations. C'est idéal pour jeter des bases solides à notre partenariat. »

La société Roxit remplace la marque Martini dont les couleurs étaient sur la voiture depuis 2014. La voiture qui roulera durant la saison 2019 sera présentée au premier jour des essais d'hiver, le 18 février à Barcelone.

Rappelons que l’équipe Williams pourra compter sur l’expérience du pilote polonais Robert Kubica, qui a retrouvé un poste de titulaire après huit ans passés loin des paddocks de la F1 en raison d’un accident de rallye avant le début de la saison 2011.

Sa dernière apparition en F1 remonte au Grand Prix d'Abou Dhabi de 2010. Il a remporté son unique victoire au Grand Prix du Canada de 2008 au volant d'une Sauber à moteur BMW.

Le deuxième pilote de l'équipe, le débutant George Russell, de la famille Mercedes-Benz, arrive en F1 avec en poche ses titres en F2 en 2018 et en GP3 en 2017.

Le retour de Kvyat

L'équipe italienne Toro Rosso a présenté sa nouvelle voiture baptisée STR14, à moteur Honda, qui sera confiée au Thaïlandais Alexander Albon et au Russe Daniil Kvyat, qui fait un retour comme titulaire.

Après avoir servi de laboratoire pour Red Bull l'an dernier en développant le groupe propulseur du motoriste japonais, Toro Rosso entend cette année en recueillir les fruits. Elle avait terminé la saison 2018 à l'avant-dernière place du championnat avec 33 points, sans parvenir à concrétiser les promesses affichées lors des premières courses (dont une 4e place à Bahreïn pour Pierre Gasly).

« La synergie avec Red Bull (par le biais du Technology center), la confiance que nous apporte notre très haut niveau technologique, le développement impressionnant manifesté par Honda jusqu'ici et nos deux jeunes pilotes m'incitent à la confiance », a expliqué le directeur de l'équipe Franz Tost.

La STR14 arbore sa robe traditionnelle bleue, rouge et argentée.

La STR14 de l'équipe Toro Rosso pour la saison 2019La STR14 de l'équipe Toro Rosso pour la saison 2019 Photo : Toro Rosso

Le règlement aérodynamique pour la saison 2019 vise à diminuer les turbulences qui empêchent les monoplaces de se suivre d'assez près pour se dépasser grâce à des modifications portant notamment sur l'aileron avant.

Toro Rosso offre une troisième chance à Daniil Kvyat. Le Russe de 24 ans y avait commencé sa carrière en F1 en 2014 avant de passer à Red Bull l'année suivante puis d'être rétrogradé à Toro Rosso en 2017. Il était pilote de développement chez Ferrari en 2018.

Ses mauvais résultats avaient amené l'équipe à le remplacer par Pierre Gasly avant la fin de la saison 2017, qui aujourd'hui hérite du volant de Daniel Ricciardo dans la Red Bull.

Alexander Albon, 22 ans, est Britannique, mais il court avec la nationalité de sa mère. Il est débutant en F1 avec comme palmarès une 3e place en F2 en 2018 et une 2e en GP3 en 2016.

Il avait brièvement fait partie du programme junior de Red Bull en 2012, en remplacement du Néo-Zélandais Brendon Hartley, remercié à la fin de 2018.

L'équipe Red Bull présentera sa F1 mercredi, le même jour que Mercedes-Benz et Racing Point.

La première séance d'essais d'hiver doit commencer le 18 février à Barcelone.

Avec les informations de Agence France-Presse

Course automobile

Sports