•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ivanie Blondin, vice-championne du monde du départ groupé

Ivanie Blondin, vice-championne du monde du départ groupé
Radio-Canada

Ivanie Blondin termine du bon pied les Championnats du monde des distances individuelles, à Inzell, en Allemagne. L'Ontarienne a remporté dimanche la médaille d'argent au départ groupé.

C’est la médaillée de bronze des Jeux olympiques de Pyeongchang, la Néerlandaise Irene Schouten, qui s’est emparé de l’or. La Russe Elizaveta Kazelina a terminé 3e.

« Je suis excitée par mon résultat d’aujourd’hui. J’ai sacrifié mon 1500 m aujourd’hui pour me garder des jambes en prévision du sprint final [du départ groupé]. J’ai été en mesure d’entreprendre le sprint final un peu plus tôt et de créer un écart, donc je suis très contente de la décision que j’ai prise et de mon plan de course. »

Spécialiste du départ groupé, Blondin avait décroché l’or en 2016 aux mondiaux de Kolomna en Russie. L’année précédente, à Heerenveen, aux Pays-Bas, elle avait reçu l’argent derrière cette même Schouten. C'est une troisième médaille à cette discipline depuis son ajout au programme des Championnats du monde en 2015.

« J’ai commencé la compétition cette semaine avec un résultat au 3000 m qui m’a ébranlée, a confié l'Ontarienne. Parfois, la vie te lance une balle courbe, mais je savais que j’étais capable de revenir en force. »

Valérie Maltais, seule autre Canadienne en lice, n'a pas été en mesure de finir la course en raison d'une chute au 10e tour. Incapable de rallier la ligne d'arrivée, la Saguenéenne a pris le 23e rang.

« Je suis grandement reconnaissante de la présence de ma coéquipière Valérie (Maltais), qui a assuré mes arrières tout au long de la course », a insisté Blondin, dont l'amitié avec Maltais remonte à leurs années de courte piste à Montréal.

« À l’approche de la course, ça me réconfortait de savoir qu’elle allait être à la ligne de départ avec moi », a-t-elle ajouté.

Blondin, originaire d’Orléans, en Ontario, a gagné 24 médailles en départ groupé sur le circuit de la Coupe du monde, dont 5 d’or. La saison dernière, elle avait terminé deuxième de la finale de la Coupe du monde, à Minsk, au Bélarus.

Vendredi, Ivanie Blondin, Kali Christ, Isabelle Weidemann et Valérie Maltais ont conclu au pied du podium de la poursuite par équipe.

Sans objectifs clairs cette saison, sinon celui de s’« amuser » sur l’anneau de glace, Blondin finit la saison avec cinq décorations, dont quatre sur le circuit de la Coupe du monde.

Patinage de vitesse

Sports