•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Isabelle Weidemann au pied du podium aux mondiaux par distances

Elle patine les bras derrière le dos.

La Canadienne Isabelle Weidemann

Photo : La Presse canadienne / Matthias Schrader

Radio-Canada

Isabelle Weidemann est passée à moins de cinq secondes du podium du 5000 m aux Championnats du monde par distances individuelles à Inzell, samedi, en Allemagne.

L'Ottavienne a réalisé le meilleur résultat canadien et établi une marque personnelle avec un chrono de 6 min 56 s 133/1000.

La Tchèque Martina Sablikova (6:44,854) a devancé la Néerlandaise Esmee Visser (+1,28 s) et la Russe Voronina (+5,53 s) sur le podium.

« Je suis heureuse de ce petit record personnel et de ma 4e place, a confié Weidemann, dont la meilleure performance précédente au 5000 m était une 5e place en 2016. Je ne suis pas satisfaite à 100 % de mon exécution, mais j'ai le sentiment que je me suis grandement améliorée depuis l'année dernière. Mes chronos à chaque tour n'ont pas été aussi constants que je l'aurais souhaité et cela m'a probablement coûté quelques secondes. Le peloton féminin a été extrêmement rapide et j'aurais naturellement aimé être plus compétitive. J'ai hâte de me remettre au travail cet été pour essayer de réduire l'écart. »

Au 1000 m, les Néerlandais ont balayé le podium. Kai Verbij a fini devant Thomas Krol et Kjeld Nuis. Laurent Dubreuil a terminé en 13e place. Chez les femmes sur cette même distance, Heather McLean a pris le 12e rang.

« Terminer, 13e au 1000 m, je ne dirais pas que c’est la course rêvée, mais ce n’est pas une mauvaise course du tout. C’est quand même vraiment bien », a mentionné Dubreuil.

« Mon objectif de top 10 était ambitieux, car je n’en avais fait qu’un depuis le début de la saison », a-t-il expliqué.

Une chose est certaine, le patineur québécois a connu une meilleure course que la veille au 500 m, où il juge avoir tout simplement mal patiné.

« Ç’a mieux été, même si j’ai eu de la difficulté dans le premier virage et que mon temps d’ouverture n’était pas aussi rapide que je l’aurais voulu. Mais après, c’était quand même bien et ça m’a donné un tour rapide. C’était une belle course en général. »

Avec les informations de Sportcom, et La Presse canadienne

Patinage de vitesse

Sports