•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La poursuite féminine canadienne près du podium aux mondiaux des distances individuelles

Valérie Maltais

Valérie Maltais

Photo : Site web Patinage de vitesse Canada

Sportcom

Valérie Maltais est passée près de décrocher sa première médaille en longue piste aux Championnats du monde des distances individuelles, vendredi, à Inzell, en Allemagne. Avec Isabelle Weidemann et Ivanie Blondin, elle a pris la 4e place de la poursuite par équipe.

Le trio canadien a réussi un temps de 2 min 58 s 307/1000, à un peu plus d’une demi-seconde des Russes (2:57,725), médaillées de bronze. La formation japonaise, championne olympique en titre, l’a emporté en 2:55,785. L’argent est allé aux Néerlandaises (2:56,205).

« Nous sommes contentes de notre course. Nous avons bien patiné ensemble et nous avons bataillé. Notre chrono n’est pas loin du podium. C'était la première fois que nous patinions ensemble à cette épreuve sur la scène internationale et c'est motivant pour la prochaine saison », a dit Maltais, qui s’était classée 12e au 3000 m jeudi.

« J'étais nerveuse, mais plus en contrôle étant donné que la glace était brisée. C’était un bon stress qui m'a bien fait patiner. »

L’équipe canadienne masculine de poursuite formée d’Antoine Gélinas-Beaulieu, de Jordan Belchos et de Ted-Jan Bloemen a pour sa part conclu en 5e place en 3:43,046. Les Pays-Bas l’ont emporté en 3:38,342.

Dubreuil 14e au 500 m

Laurent Dubreuil, 14e au 500 m avec un chrono de 34,803 s, n’a pas réalisé la course qu’il souhaitait.

« J’ai fait mes meilleurs temps à vie aux sélections canadiennes en janvier et mes courses de la semaine dernière à la Coupe du monde de Hamar étaient bien meilleures. Je me sentais bien à l’entraînement cette semaine, sauf que je voulais trop et je ne me suis pas laissé aller. Ce n’était pas la course que j’espérais », a expliqué l’athlète de Lévis.

Le Montréalais Christopher Fiola (35,550) a fini en 23e place.

Le Russe Ruslan Mirashov (34,225) a décroché l’or, devant le Norvégien Havard Holmefjord Lorentzen (34,356) et son compatriote Viktor Mushtakov (34,432).

Les Championnats du monde de patinage de vitesse des distances individuelles se poursuivent jusqu’à dimanche.

Patinage de vitesse

Sports