•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'argent en sprint par équipe pour les Canadiennes aux mondiaux des distances individuelles

Elles sont en action.

Les patineuses canadiennes

Photo : Associated Press / Matthias Schrader

La Presse canadienne

Le Canada a décroché la médaille d'argent au sprint par équipe féminin de patinage de vitesse sur longue piste, jeudi, aux Championnats du monde des distances individuelles d'Inzell en Allemagne.

Heather McLean, de Winnipeg, Kaylin Irvine, de Calgary, et Kali Christ, de Regina, ont terminé l’épreuve en 1 min 27 s 215/1000, à 0,92 s des championnes néerlandaises.

Les Russes, à 0,05 s des Canadiennes, ont pris place sur la troisième marche du podium.

Cette médaille était la première du Canada à ces mondiaux.

Du côté masculin, les Pays-Bas ont remporté le sprint par équipes en 1:19,053. Ils ont devancé la Corée du Sud et la Russie, dans l'ordre. Le Canada n'a pas pris part à cette épreuve.

Une 7e place pour Weidemann au 3000 m

Isabelle Weidemann a été la plus rapide des patineuses canadiennes sur 3000 m. Elle a franchi la distance en 4:03,497, un chrono bon pour la 7e place.

La Québécoise Valérie Maltais (4:06;981), de La Baie, a fini 12e.

« J'aurais pu mieux gérer, mais les filles en haut de moi [au classement] sont toutes parties vite, a souligné Maltais. Je ne suis pas encore à ce niveau, mais je prends l'information dans le but d'atteindre ce calibre. Je peux devenir plus solide et forte pour le futur. »

À mes premiers mondiaux, je peux être fière. C'est un début respectable.

Valérie Maltais

Ivanie Blondin, d'Ottawa, a été disqualifiée.

La médaillée d'or, la Tchèque Martina Sablikova, a établi un record de piste en 3:58,911. La patineuse de 31 ans a devancé la Néerlandaise Antoinette De Jong (3:59,411) d'une demi-seconde. La Russe Natalia Voronina (3:59,992) a obtenu le bronze.

Sablikova, championne olympique sur cette distance à Vancouver en 2010, avait abouti au pied du podium l'hiver dernier aux Jeux de Pyeongchang.

Les trois patineuses canadiennes se retrouveront vendredi à la poursuite par équipe.

« J'adore Ivanie et Isabelle, elles sont parmi les meilleures au monde, a indiqué Maltais. Nous avons de bonnes capacités physiques, la communication, le travail d’équipe et nous nous poussons à être meilleures. J'apprends beaucoup d’elles et de leur expérience. Je suis nerveuse pour la poursuite puisque je ne l'ai pas encore faite en compétition. Nous savons que nous avons le potentiel d'atteindre les quatre premiers rangs, donc ça reste à voir demain. »

Bloemen 5e sur 5000 m

En fin de journée, le Norvégien Sverre Lunde Pedersen a établi un record personnel et un record de piste, en route vers la victoire au 5000 m.

Pedersen, médaillé de bronze sur la distance aux Jeux de Pyeongchang, a enregistré un chrono de 6:07,167. Patrick Roest (6:11,700) et Sven Kramer (6:12,531), des Pays-Bas, ont complété le podium tout juste devant le Russe Alexander Rumyantsev (6:13,754).

Le Canadien Ted-Jan Bloemen (6:13,795), de Calgary, a suivi en 5e position, à 6,62 s de Pedersen.

Le Torontois Jordan Belchos (6:18,067) a pris le 9e échelon, et son coéquipier Graeme Fish, de Moose Jaw, en Saskatchewan, a fini 14e, avec une marque personnelle de 6:23,379.

Patinage de vitesse

Sports