•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Ducks restent éteints devant le Canadien

Brendan Gallagher célèbre son but avec ses coéquipiers.

Photo : La Presse canadienne / Paul Chiasson

La Presse canadienne

Le Canadien de Montréal n'a pas eu à forcer la note pour vaincre les pauvres Ducks d'Anaheim 4-1, mardi soir, au Centre Bell.

Brendan Gallagher, deux fois, Jesperi Kotkaniemi et Phillip Danault ont touché la cible pour le Canadien (30-18-6), qui a gagné sept de ses neuf derniers matchs (7-1-1). Gallagher a également amassé une aide, tandis que Jonathan Drouin en a accumulé trois.

Il s'agissait pour Gallagher de ses 20e et 21e réussites de la saison. Il a donc atteint le plateau des 20 buts pour la troisième fois de sa carrière. De son côté, Kotkaniemi a fait bouger les cordages dans un troisième match d'affilée, une première dans l'histoire du CH pour un joueur de 18 ans.

Carey Price a effectué 24 arrêts et a inscrit une sixième victoire de suite pour une première fois depuis le printemps 2017. Il avait alors aussi gagné six matchs d'affilée, du 25 février au 12 mars.

Ryan Getzlaf a été l'unique buteur des Ducks (21-24-9), qui ont perdu leurs cinq dernières rencontres par un pointage combiné de 27-6. Chad Johnson a stoppé 28 tirs.

Les Ducks ont gagné seulement 2 de leurs 19 dernières rencontres (2-13-4).

Le Tricolore a rapidement donné le ton à la rencontre. Joel Armia a d'abord défié Johnson avec un tir des poignets vif et haut qui a forcé le gardien à faire un arrêt difficile.

Gallagher a ensuite marqué son premier but de la soirée, après 7:11 de jeu, à la suite d'un revirement provoqué par Danault.

Kotkaniemi a creusé l'écart 2:25 plus tard en profitant du retour d'un tir d'Armia. Ce dernier est passé bien près de marquer à son tour quelques instants plus tard, mais il a été incapable de tirer après avoir tenté de déborder Johnson.

Gallagher est revenu à la charge avec 3:21 à faire au premier vingt, encore une fois après que Danault eut amorcé la séquence en provoquant un revirement.

Le Canadien a peut-être baissé la garde en deuxième période et les Ducks ont connu quelques séquences intéressantes dans le territoire des locaux.

Les efforts des visiteurs ont été récompensés à 11:27. Getzlaf a profité d'une cage abandonnée après avoir récupéré le disque derrière le filet de Price.

« Les gars ne revenaient pas assez et restaient trop loin pour attendre des longues passes sans appuyer leurs coéquipiers », a indiqué l'entraîneur-chef Claude Julien, au sujet du relâchement en deuxième période.

« Il est important que nos joueurs reviennent pour relancer l'attaque en unité de quatre ou cinq joueurs. Nous ne l'avons pas fait en deuxième période et ça s'est ressenti dans notre jeu. Nous nous sommes replacés en troisième en recommençant à le faire. »

Danault a porté le coup de grâce après 2:31 de jeu en troisième période après une belle remise de Drouin à contre-courant depuis l'arrière du filet.

Le Tricolore était privé de Tomas Tatar, ennuyé par un virus. Matthew Peca le remplaçait à la gauche de Max Domi, tandis que Charles Hudon complétait cette unité à la place de Paul Byron, blessé à l'avant-bras gauche.

Kenny Agostino et Michael Chaput effectuaient des retours au jeu, à la gauche de Nicolas Deslauriers au sein du quatrième trio. Agostino avait été laissé de côté lors des trois matchs précédents du CH et Chaput, lors des deux derniers.

Cette victoire a permis à Claude Julien de rejoindre Jacques Martin au 17e rang de l'histoire de la LNH au chapitre des victoires comme entraîneur-chef, avec 613.

Le Canadien disputera son prochain match jeudi contre les Jets de Winnipeg à Montréal.

Hockey

Sports