•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mikaela Shiffrin remporte le super-G des mondiaux, Lindsey Vonn dans les filets

Lindsey Vonn chute lors du super-G des Championnats du monde d'Are.

Photo : Getty Images / Alexis Boichard/Agence Zoom

Radio-Canada

Lindsey Vonn a fait une lourde chute durant le super-G des Championnats du monde à Are, en Suède, mardi. C'est sa jeune compatriote Mikaela Shiffrin qui a gagné l'épreuve.

La skieuse américaine a enfourché une porte en haut du parcours et a perdu l'équilibre.

Elle enfourche une porte.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Lindsey Vonn durant le super-G des Championnats du monde d'Are en Suède

Photo : FIS

Elle est tombée lourdement par en avant, casque contre neige, et a glissé jusque dans les filets.

« J'ai un oeil au beurre noir, j'ai mal aux côtes, j'ai eu le souffle coupé. J'ai tout de suite pensé : "Pourquoi je suis encore dans les filets? Qu'est-ce que je fais là? Je suis trop vieille pour ces bêtises." Mais les genoux, ça va. Ce n'est pas pire qu'avant. Alors, ne m'enterrez pas trop vite, j'ai une chance de victoire de plus », a dit Vonn, frondeuse.

La championne aux 82 victoires en Coupe du monde n'a pas été blessée et a pu descendre sur ses deux skis jusqu'à l'aire d'arrivée, où elle a été chaudement applaudie par le public.

« Si l'adversité vous rend plus forte, je suis rendue à me sentir comme Hulk », a-t-elle lancé avec humour sur son compte Twitter.

La championne américaine disputera à 34 ans la descente dimanche. Ce sera la dernière course de sa carrière.

Shiffrin intraitable

Sur un parcours raccourci à cause du vent, par une température glaciale de -18 degrés, Mikaela Shiffrin a remporté la course avec un temps imbattable de 1 min 4 s 89/100.

Malgré deux erreurs, l'Américaine de 23 ans a réussi à devancer l'Italienne Sofia Goggia de 2 centièmes de seconde et la Suisse Corinne Suter de 5 centièmes.

« Je savais que si je voulais gagner, il fallait que je sois dynamique, j'ai pris beaucoup de risques, a reconnu Shiffrin. Heureusement, on avait très bien reconnu la piste et les bonnes trajectoires. »

« Cette victoire m'enlève un peu de pression pour le reste du week-end », a admis l'Américaine.

Elle tient son casque à deux mains.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Mikaela Shiffrin à l'arrivée du super-G des Championnats du monde d'Are

Photo : Getty Images / FABRICE COFFRINI

La Canadienne Valérie Grenier, avec le dossard no 27, a enregistré un chrono de 1:06,67 pour la 19e place.

La Franco-Ontarienne a devancé de 24 centièmes de seconde sa compatriote Marie-Michèle Gagnon (1:06,91), partie juste avant elle, qui a fini 21e.

« Je pense que ma course n'était pas horrible, a dit Grenier. La plupart du temps, je me sentais bien sur la ligne, sauf au sommet où j’ai décalé [ma ligne] un peu plus bas. »

Grenier a fait remarquer que la lumière a changé après les 20 premières skieuses.

« C’était difficile pour moi, car je ne pouvais pas bien voir après les sauts, a-t-elle expliqué. J'étais vraiment mauvaise dans les airs. »

Réactions de Valérie Grenier et Marie-Michèle Gagnon après le super-G

La troisième Canadienne inscrite, Roni Remme, a décidé de ne pas participer à ce super-G.

Au total, 29 skieuses ont franchi la ligne d'arrivée et 14 ont abandonné en cours de route.

Ski alpin

Sports