•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Shiffrin et Vlhova ex aequo à Maribor dans le slalom géant

Petra Vlhova (à gauche) et Mikaela Shiffrin saluent le public à Maribor.

Petra Vlhova (à gauche) et Mikaela Shiffrin

Photo : Getty Images / Stanko Gruden/Agence Zoom

Radio-Canada

Mikaela Shiffrin et Petra Vlhova ont terminé avec le même temps cumulatif, au centième de seconde près, dans le slalom géant de la Coupe du monde de Maribor, en Slovénie, vendredi. Marie-Michèle Gagnon a fini 11e.

L'Américaine, championne olympique en titre du slalom géant, avait une avance de 48 centièmes de seconde sur Vlhova après la première manche. La Slovaque a rattrapé le temps perdu en étant la plus rapide de la deuxième. Elles ont toutes les deux enregistré un chrono de 2 min 31 s 31/100.

Cette victoire partagée augmente l'intensité de leur rivalité à quatre jours des Championnats du monde, à Are, en Suède.

Elles s'affronteront une dernière fois avant les mondiaux, samedi, en slalom.

Il s'agit de la deuxième victoire en Coupe du monde de Vlhova en slalom géant, et de la neuvième de Shiffrin.

La Norvégienne Ragnhild Mowinckel a pris le 3e rang, à 93 centièmes de seconde des gagnantes.

L'Italienne Federica Brignone et l'Allemande Viktoria Rebensburg ont fait des fautes et n'ont pas conclu leur parcours.

Avec la 55e victoire de sa carrière, Shiffrin distance ses rivales au classement de la spécialité. C'est la deuxième fois qu'elle partage une victoire sur le circuit. Elle avait fini à égalité avec Anna Fenninger en 2014.

La Canadienne Marie-Michele Gagnon a fini 11e, à 2,86 s des gagnantes.

« C’est prometteur! Je suis en train de construire de plus en plus mon ski avec la bonne attitude en vue des mondiaux, c’est super! J’étais vraiment contente de descendre dans le feu vert, donc dans le lead. Ça faisait un petit bout que je n’avais pas réussi ça cette saison », a dit Gagnon.

Roni Remme et Erin Mielzynski ne se sont pas qualifiées pour la deuxième manche, alors que Valérie Grenier et Mikaela Tommy n'ont pas conclu la première descente.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Associated Press

Ski alpin

Sports