•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De retour aux mondiaux, Baptiste Brochu prend le 6e rang à Solitude

Baptiste Brochu en actions en qualifications de l'épreuve de snowboard cross aux mondiaux de surf des neiges à Solitude, aux États-Unis.

Baptiste Brochu avait raté les mondiaux de 2017 en raison d'une blessure à la cheville.

Photo : Getty Images / Tom Pennington

Radio-Canada

Le Québécois Baptiste Brochu et la Britanno-Colombienne Carle Brenneman ont été les meilleurs Canadiens de l'épreuve de snowboard cross, vendredi, aux Championnats du monde de surf des neiges disputés à Solitude, aux États-Unis.

Brochu, qui avait raté les mondiaux de 2017 en raison d’une blessure à la cheville, a pris le 6e rang. Brenneman, pour sa part, a terminé 8e.

L'Américain Mick Dierdorff et la Tchèque Eva Samkova ont été couronnés champions du monde.

Brochu, du Saguenay, croyait avoir atteint la finale, mais on a jugé qu’il avait chevauché un fanion dans le deuxième virage en demi-finale et qu’il était, par conséquent, sorti du parcours à ce moment.

« C’est très frustrant parce que j’ai été disqualifié en demi-finale alors que j’étais deuxième de ma vague. Je ne suis pas convaincu que ça ait eu lieu d’être. Nous avons contesté le protêt, mais nous avons perdu. C’est difficile à prendre quand tu penses que tu passes en finale. Je me voyais dans les quatre premiers, j’aurais pu facilement être sur le podium. »

Selon son explication, il est entré en contact avec un compétiteur et sa fixation a touché le portillon qui délimite le parcours.

« Ils ont dit que j’étais disqualifié, mais pour ça il faut que tes pieds passent à l’extérieur du portillon et je suis convaincu que les miens ont passé à l’intérieur et c’est ce que la vidéo semble démontrer, a dit l’athlète de 24 ans. C’était une section du parcours où les angles de caméras n’étaient pas très bons. C’est sûr que ç’a été un peu difficile parce que je suis resté longtemps au bas du parcours pour valider mon protêt. »

Il a donc été relégué à la petite finale où seul l’Américain Jake Vedder, champion du monde junior en 2018, l’a devancé.

Brochu avait terminé 35e à ses premiers mondiaux, en 2015, en Autriche.

Carle Brenneman en action en qualifications de l'épreuve de snowboard cross des mondiaux de surf des neiges de Solitude, aux États-Unis

Carle Brenneman a pris le 8e rang pour la deuxième année de suite.

Photo : Getty Images / Ezra Shaw

Pour Brenneman, les mondiaux se suivent et se ressemblent. Elle avait aussi pris le 8e rang de sa compétition, en 2017, en Espagne.

Son départ hésitant en petite finale lui a coûté un meilleur rang. Elle avait précédemment terminé 2e en quarts de finale et 4e en demi-finales.

Sa compatriote Meryeta Odine n’a pas franchi le cap des quarts. Elle est entrée en contact avec l’Allemande Hanna Ihedioha, et les deux planchistes n’ont pu atteindre les demi-finales.

Le Québécois Eliot Grondin, vice-champion du monde junior en titre, a pris le départ aux côtés de Brochu en huitièmes de finale. L’Italien Michele Godino a toutefois entraîné Grondin dans sa chute au premier virage. Grondin a traversé les clôtures avant de terminer sa course en dehors de la piste. Le planchiste québécois n’a donc pas franchi le fil d’arrivée.

Premier Canadien à s’élancer, Kevin Hill a connu un bon départ, mais il a finalement terminé dernier de sa vague en huitièmes de finale.

Le parcours du Canadien Danny Bourgeois s’était arrêté en qualifications, jeudi.

Pour ne rien manquer des prochaines épreuves, consultez notre horaire de webdiffusions.

Surf des neiges

Sports