•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Patriots ou Rams? Le Super Bowl dans la tête des experts

Les casques des Patriots de la Nouvelle-Angleterre et des Rams de Los Angeles présentés avec le trophée Vince-Lombardi, avant le Super Bowl LIII.

Les Patriots de la Nouvelle-Angleterre et les Rams de Los Angeles s'affronteront le 3 février au Super Bowl LIII.

Photo : Getty Images / Mike Zarrilli

Radio-Canada

Danny Maciocia, entraîneur des Carabins de l'Université de Montréal, et Sylvain Girard, ancien receveur des Alouettes et directeur du programme sportif des Dragons du Collège Sainte-Anne à Lachine, seront comme des milliers d'amateurs, dimanche, rivés devant un téléviseur pour suivre les exploits du Super Bowl LIII entre les Patriots de la Nouvelle-Angleterre et les Rams de Los Angeles. Comment évaluent-ils les deux équipes? Quelles cartes ont-elles dans leur jeu? Ils ont livré leurs observations et leurs prédictions à Radio-Canada Sports.


DANNY MACIOCIA

Les Patriots

La Nouvelle-Angleterre est une équipe avec tellement d’expérience. Tom Brady en sera à un neuvième Super Bowl. On ne voit pas ça souvent, peu importe le sport.

Les Patriots ont tout un entraîneur-chef en Bill Belichick. Même si l’équipe a souvent changé ses adjoints, tant à l’attaque, en défense ou sur les unités spéciales, il trouve toujours une façon de rester dans le coup et dans la course aux grands honneurs. Cette équipe dispose d’une panoplie d’armes et doit être considérée comme favorite pour la finale de dimanche.

Tom Brady a souvent été critiqué comme athlète et comme personne. Mais il est quand même en quête d’un sixième titre de champion. C’est du jamais vu.

Mais je pense que les gens le critiquent justement parce qu’il est tellement bon. Il trouve toujours une façon de gagner les gros matchs. Il y a cette culture victorieuse chez les Patriots. Il en fait partie.

Le quart Tom Brady célèbre la victoire des Patriots de la Nouvelle-Angleterre en prolongation face aux Chiefs de Kansas City.

Le quart Tom Brady célèbre la victoire des Patriots de la Nouvelle-Angleterre en prolongation face aux Chiefs de Kansas City.

Photo : Getty Images / Ronald Martinez

Les Rams

Les Rams sont à l’autre extrême du spectre. Ils ont un entraîneur-chef de 33 ans, Sean McVay, qui pourrait inscrire son nom dans le livre des records. Advenant une victoire des siens, il serait le plus jeune de l’histoire à gagner un Super Bowl.

McVay démontre beaucoup de courage et d’audace avec sa sélection de jeux à l’attaque.

Les Rams, c’est une équipe avec un groupe de joueurs qui goûtent au succès pour la première fois. Elle possède une solide ligne à l’attaque et deux excellents porteurs de ballon. J’espère que Todd Gurley sera en forme. Il a semblé ralenti par les blessures lors du match contre les Saints.

La défense des Rams est très active avec la présence d’Aaron Donald, Ndamukong Suh, Marcus Peters et Aqib Talib. Par contre, il faudra bien encadrer le travail du jeune quart, Jared Goff, qui se retrouve au Super Bowl pour la première fois.

Il faut être en mesure de bien le gérer pour bien distribuer le ballon et établir le jeu au sol. Los Angeles augmentera ainsi ses chances d’aller chercher la victoire.

Prédiction

La logique veut que les Patriots l’emportent. Avec ce qu’ils ont vécu l’an dernier face aux Eagles de Philadelphie, je pense qu’ils ne l’ont pas oublié. Je m’attends à un gain par un écart de 10 points, 30 à 20 en faveur de la Nouvelle-Angleterre.


SYVAIN GIRARD

Les Patriots

Encore les Patriots! Tout le monde se dit la même chose. Avec une neuvième participation en 19 ans, on peut dire qu’ils maîtrisent bien la recette. Ils ont perdu des éléments importants en cours de saison et on s’attendait à ce que l’attaque en souffre. Ils ont quand même réussi à avancer le ballon et inscrire beaucoup de points.

Depuis le début des éliminatoires, on a pu voir à quel point l’expérience aide beaucoup. Les joueurs savaient où ils s’en allaient. La préparation des entraîneurs est incomparable. L’organisation possède cette culture gagnante. Les nouveaux venus apprennent rapidement ce qu’il faut faire pour gagner.

La clé pour la victoire dimanche sera de créer une attaque équilibrée entre le jeu au sol et la passe. Ça les a bien servis tout au long de la saison. Ça ne devrait pas tomber entre les mains d’un seul joueur.

Jared Goff

Jared Goff

Photo : Getty Images / Sean M. Haffey

Les Rams

Le fait qu’ils n’ont aucune attente pourrait jouer en leur faveur. Personne ne s’attend à ce qu’ils battent Tom Brady et la machine bien huilée des Patriots. Nombreux sont ceux qui pensent qu’ils ne devraient même pas être là, que ça devrait être les Saints, qu’ils ont juste été chanceux. Ça enlève de la pression quand on te donne un simple rôle de figurant.

Ils ont de très bons jeunes joueurs. Ils ont, eux aussi, une attaque très équilibrée. Il ne faut surtout pas les prendre à la légère. Ils ont prouvé au cours des dernières années qu’ils sont capables de jouer au football.

D’un point de vue individuel, j’aurais aimé dire qu’il faut garder un œil sur un gars comme Todd Gurley, mais il n’a pas été un facteur dans les derniers matchs. S’ils peuvent établir un jeu au sol constant, ça va enlever beaucoup de pression sur leur quart, qui n’aura pas à vivre uniquement de la passe.

Prédiction

J’ai l’impression que l’on verra quand même un match assez offensif avec une marque finale tournant autour de 35 à 28 en faveur des Pats. Je pense qu’en raison de leur parcours, surtout depuis le début des éliminatoires, les Patriots vont aller chercher ce match.

Football

Sports