•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Claudia Heeney s'invite sur le podium aux mondiaux juniors

Claudia Heeney en entrevue au micro de Radio-Canada
Claudia Heeney participait à sa première compétition internationale. Photo: Radio-Canada / Simon Lemieux

L'Ontarienne Claudia Heeney a causé la surprise dimanche, à Montréal, aux Championnats du monde juniors de patinage de vitesse sur courte piste, avec une médaille de bronze au 1000 m.

On attendait la Néo-Brunswickoise Courtney Sarault, mais c’est plutôt Heeney qui, à sa première compétition internationale, est montée sur le podium. Elle a parcouru la distance en 1 min 32 s 422/1000.

« Je savais où je devais être pour chaque tour de compétition, a analysé Heeney après la course. J'ai tout donné. J'y suis parvenue. J'avais comme objectif de patiner au meilleur de mes capacités. Je crois que j'y suis arrivée. Je sais que j'y suis arrivée. »

Sarault avait été disqualifiée en quarts de finale pour avoir bloqué une adversaire. Elle avait remporté le bronze au 1500 m la veille.

« Cette fin de semaine, ça devait être ma meilleure performance de la saison. La nervosité et la pression ont peut-être eu raison de moi. Je n'ai pas été aussi bonne que je l'espérais », a dit Sarault, visiblement émue.

La Chinoise Li Jinyu a gagné l’épreuve en 1:31,258, quelque 526 millièmes devant la Sud-Coréenne Park Yoon-jung.

La médaille de Heeney aura été la seule du Canada au cours de cette dernière journée de compétition, et la deuxième du week-end.

Du côté masculin, le Sherbrookois Nicolas Perreault a réalisé le meilleur résultat du pays avec une 4e place en finale B du 1000 m. Le Sud-Coréen Jung Ho-kyoung, en 1:28,042, a été couronné champion du monde au terme de la finale A.

« Mon but premier était de faire un podium, a reconnu Perreault. Il y a toujours un objectif de performance. Je voulais finir dans les trois premiers, mais le calibre est vraiment fort. Il me reste une année junior, alors je crois que ma performance de la fin de semaine me satisfait. »

Le parcours du Canadien Matej Pederson s’est arrêté en quarts de finale puisqu’il a été pénalisé.

Au relais 3000 m, l’équipe masculine canadienne de Perreault, Pederson, Félix Pigeon et William Dandjinou a pris le 4e rang de la finale B en 4:27,538. En finale A, le quatuor chinois a fini 1er et a établi un nouveau record mondial junior avec un temps de 3:58,501.

Les Sud-Coréennes ont aussi amélioré la marque mondiale au relais après avoir arrêté le chrono à 4:14.699.

Avec les informations de Louis-Philippe Trozzo

Patinage de vitesse

Sports