•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jon Rahm aux commandes à Torrey Pines, Tiger Woods 53e

Jon Rahm

Jon Rahm

Photo : La Presse canadienne / Chris Carlson

La Presse canadienne

Les yeux étaient rivés sur Tiger Woods, qui a amorcé sa saison 2019 jeudi à Torrey Pines, mais c'est Jon Rahm qui a retenu l'attention en raison de ses performances.

Dans des conditions météorologiques idéales, l'Espagnol a commencé la journée avec un aigle qui l'a mené vers une carte de 62, soit 10 coups sous la normale, sur le parcours nord. Il a ainsi un coup sur Doug Ghim (-9) et Justin Rose (-9).

« Quand tu joues sur le parcours sud lors de la première journée, tu essaies de survivre, mentionne Rahm. Sur le Nord, tu dois commencer sous la normale pour garder le rythme. J'ai laissé la pédale d'accélérateur au plancher. »

Woods (-2) a justement joué sur le parcours sud, où il a remporté son dernier tournoi majeur : l'Omnium des États-Unis de 2008.

Il a réussi trois oiselets au second neuf. L'Américain estime que son pointage aurait pu être plus bas, mais il le trouve acceptable étant donné qu'il s'agissait de son premier tournoi en près de deux mois.

J'aurais pu jouer aux alentours de 67 ou 68. J'ai réussi plusieurs bons coups roulés qui sont passés près du trou sans y entrer. Somme toute, ce n'est pas mauvais de retrancher quelques coups à la normale sur le parcours sud. Je dois connaître une très bonne ronde demain, comme d'autres l'ont fait aujourd'hui.

Le golfeur américain Tiger Woods

Le fait saillant de Rahm lors de la dernière saison est sa victoire contre Woods à la Coupe Ryder. L'Espagnol a aussi conclu l'année en gagnant le tournoi de Woods aux Bahamas.

Rahm a tiré avantage du parcours nord, qui est plus court de 440 verges. Il a signé deux aigles à l'aller (10e et 17e) et a totalisé sept oiselets, dont quatre consécutifs au retour.

« Je ne crois pas que tu t'installes sur le premier tertre d'un parcours à Torrey Pines en pensant retrancher 10 coups à la normale », a déclaré le meneur, qui a obtenu son premier trophée de la PGA à cet endroit en 2017.

Rose faisait partie du groupe derrière Rahm et a lui aussi réussi un aigle au premier trou. Il a ajouté sept oiselets à sa récolte pour boucler le parcours en 63 coups. Ghim a réalisé neuf oiselets et un aigle.

L'Anglais jouait en compagnie de Jordan Spieth (-7) et de Billy Horschel (-6). Les trois golfeurs ont réussi un total de 21 oiselets et 2 aigles.

« On nous a dit que notre groupe avait affiché la meilleure carte combinée, affirme Spieth. Je suis heureux parce que s'il y avait eu une carte plus basse, ç'aurait voulu dire que plusieurs joueurs ont connu de très bonnes rondes. »

Avec un score de 68, Ben Silverman (-4) est le meilleur des cinq Canadiens en lice. Il pointe au 27e échelon.

Roger Sloan (-2), Mackenzie Hughes (-2), Adam Svensson (-2) et Nick Taylor (-1) se retrouvent également tous sous la normale.

Golf

Sports