•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une victoire avant la pause du match des étoiles pour le Canadien face aux Coyotes

Coyotes 1 - Canadien 2 : les faits saillants
La Presse canadienne

Alex Galchenyuk pensait bien avoir créé l'égalité contre son ancienne équipe en fin de troisième période, mais son but a été refusé en raison d'un hors-jeu et le Canadien a vaincu les Coyotes de l'Arizona 2-1, mercredi soir, à Montréal.

Pendant que Galchenyuk célébrait au banc des Coyotes, Claude Julien a utilisé sa contestation, puisque la rondelle était sortie de la zone quelques instants plus tôt. En conséquence, un hors-jeu aurait dû avoir été signalé et la reprise vidéo a donné raison au pilote du Tricolore.

Les joueurs montréalais pourront aussi partir en congé avec le sourire aux lèvres grâce à Mike Reilly, qui avait dénoué l'impasse plus tôt en début de troisième période.

Reilly a touché la cible après 4 min 48 s de jeu dans le dernier tiers d'un long tir à la réception. Le gardien Calvin Pickard n'a pas très bien paru sur la séquence, même s'il avait la vue partiellement voilée par son coéquipier Jordan Weal.

Le Canadien a aussi trouvé le moyen de relancer son avantage numérique contre la meilleure unité de désavantage numérique du circuit. Les Coyotes affichaient une efficacité de 87,4 % avant la rencontre.

Jonathan Drouin a aussi marqué pour le Bleu-blanc-rouge (28-18-5), qui a gagné cinq de ses six derniers matchs. Drouin a fait mouche en avantage numérique à 9 min 29 s de la première période. Le Tricolore avait profité de seulement 2 de ses 27 dernières occasions en avantage numérique avant la rencontre de mercredi.

Il s'agissait aussi pour Drouin d'un 14e but cette saison, un de plus que son total de la dernière campagne, en 26 matchs de moins.

Carey Price a été solide avec 30 arrêts. Il a ajouté une 20e victoire à sa fiche pour rejoindre Patrick Roy et Jacques Plante en tant que seuls gardiens dans l'histoire de l'équipe à avoir connu neuf saisons d'au moins 20 gains.

Conor Garland a été le seul à le déjouer, à la fin de la deuxième période en avantage numérique. Garland a conclu une mise en scène de Clayton Keller et Nick Cousins pendant qu'Artturi Lehkonen avait décidé de retourner au banc comme il n'avait plus de bâton, même si les Coyotes contrôlaient toujours le disque en zone des locaux.

Pickard a stoppé 22 tirs devant le filet des Coyotes (23-23-4), qui avaient perdu seulement deux de leurs huit matchs précédents (6-1-1). Le défenseur étoile Oliver Ekman-Larsson était absent parce qu'il s'est blessé à un genou, mardi, dans une victoire de 3-2 sur les Sénateurs d'Ottawa.

Après six saisons à Montréal, Galchenyuk disputait un premier match au Centre Bell en tant que membre des Coyotes. La foule l'a chaleureusement applaudi à la suite de la diffusion d'une vidéo sur l'écran géant pendant la première pause publicitaire. L'attaquant a levé le bras droit en guise de remerciements.

Julien avait apporté un changement à sa formation. Kenny Agostino remplaçait Matthew Peca à l'aile gauche du quatrième trio.

Le Canadien bénéficiera maintenant d'un long congé en raison de la pause du match des étoiles et de sa trêve de cinq jours. Il reprendra l'entraînement le 31 janvier, avant d'accueillir les Devils du New Jersey et les Oilers d'Edmonton les 2 et 3 février dans le cadre du week-end du Super Bowl.

Hockey

Sports