•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cristiano Ronaldo plaide coupable à une accusation d'évasion fiscale

L'attaquant de la Juventus de Turin rit en quittant le tribunal de Madrid.
Cristiano Ronaldo Photo: AFP / OSCAR DEL POZO
Radio-Canada

Comme prévu, le joueur étoile de soccer Cristiano Ronaldo a plaidé coupable, mardi, à une accusation d'évasion fiscale dans une cour de justice de Madrid.

L'athlète portugais, qui évolue avec la Juventus de Turin en Italie et qui faisait face à des accusations remontant à l'époque où il jouait avec le Real Madrid, a passé environ 45 minutes à la cour pour signer une entente qui lui coûtera environ 19 millions d'euros (28,7 millions de dollars canadiens).

Il a également reçu une peine suspendue de deux ans en vertu d'une entente conclue avec le fisc espagnol l'an dernier.

En Espagne, les procureurs peuvent suspendre les peines de deux ans ou moins en cas de première infraction.

Arrivé dans une camionnette noire, Ronaldo portait des lunettes de soleil, un veston sport noir, des pantalons noirs et des espadrilles blanches.

Il s'est arrêté pour signer un autographe avant de monter les escaliers menant au palais de justice. Il était accompagné de ses avocats et de sa compagne, Georgina Rodriguez. Il était escorté de policiers.

Quelques centaines de journalistes ont attendu à l'extérieur de la salle, mais Ronaldo ne s'est pas arrêté pour leur parler.

L'attaquant a été accusé en 2017 d'évasion fiscale d'une valeur de 14,7 millions d'euros (22,2 millions $) pour les années de 2011 à 2014 en utilisant des sociétés-écrans à l'extérieur de l'Espagne pour cacher des revenus.

Ces accusations ne visaient pas son salaire de son époque avec le Real Madrid. Après un interrogatoire de 90 minutes, il avait déclaré n'avoir jamais cherché à cacher ces sommes à l'impôt.

Avec les informations de Associated Press, et La Presse canadienne

Soccer

Sports