•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Rams battent les Saints et accèdent au Super Bowl dans la controverse

Les Rams battent les Saints et accèdent au Super Bowl dans la controverse

Les Rams de Los Angeles se sont qualifiés pour le Super Bowl grâce à une victoire de 26-23 contre les Saints de La Nouvelle-Orléans en prolongation en finale de championnat de l'Association nationale de la NFL, dimanche, en Louisiane. Mais c'est surtout une pénalité non appelée par les officiels à la fin du quatrième quart qui a retenu l'attention.

Au moment où le pointage était égal 20-20 avec moins de deux minutes à jouer et que les Saints frappaient à la porte de la zone des Rams, le demi de coin des Rams Nickell Robey-Coleman a causé de l'obstruction envers le receveur de passes des Saints Tommylee Lewis lors d'un troisième essai.

Malgré les exhortations de l'entraîneur des Saints Sean Payton, les officiels n'ont pas décerné de pénalité sur le jeu. La Nouvelle-Orléans a dû se contenter d'un placement et quelques jeux plus tard, les Rams créaient l'égalité avec un botté de 48 verges.

Puis, en prolongation, après que le quart Drew Brees eut été intercepté lors de la première séquence offensive des Saints, le botteur des Rams Greg Zuerlein a propulsé son équipe au Super Bowl avec un très long placement de 57 verges.

« C'était incroyable. La défense a réalisé l'interception, puis Greg [Zuerlein] a réussi un botté de 57 verges. Mais ç'aurait été bon sur 70 verges. Incroyable », a déclaré le quart des Rams Jared Goff, auteur de 297 verges par la passe, d'un touché et une interception.

Dirigés par un entraîneur de 32 ans, Sean McVay, les Rams participeront à leur premier Super Bowl en 18 ans. Ils s'étaient alors inclinés devant les Patriots de la Nouvelle-Angleterre, qui seront leurs adversaires dans deux semaines après leur victoire en prolongation contre les Chiefs de Kansas City plus tard dimanche.

À 40 ans, Brees (249 verges, 2 touchés, 1 interception) a échoué dans sa tentative de se qualifier pour le deuxième match ultime de sa carrière.

La NFL admet son erreur

En conférence de presse après la rencontre, l'entraîneur des Saints a expliqué avoir parlé avec le vice-président de la NFL responsable de l'arbitrage, Al Riveron.

« Il ne pouvait pas croire » qu'aucune pénalité n'avait été décernée sur le jeu, a raconté Payton.

En plus d'une pénalité d'obstruction envers le receveur de passes, une pénalité de contact illégal casque à casque aurait également pu être appelé, selon ce que lui a avoué les dirigeants de la NFL avec lesquels il a discuté.

Deux officiels étaient à proximité de Lewis et Robey-Coleman lors de l'incident.

« Ces gars [les arbitres] ont un travail difficile. Tout arrive vite, mais je ne sais pas s'il y a déjà eu une obstruction plus évidente envers un receveur », a conclu Payton.

S'ils avaient appelé l'une des deux pénalités, les Saints auraient pu écouler la majorité du temps restant au cadran en mettant trois fois un genou au sol et ne laisser qu'une quinzaine de secondes aux Rams après avoir tenté un placement.

Avec les informations de Associated Press

Football

Sports