•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Federer tombe en huitièmes de finale à Melbourne

Roger Federer a essuyé un surprenant revers, dimanche, aux Internationaux d'Australie.

Roger Federer a essuyé un surprenant revers, dimanche, aux Internationaux d'Australie.

Photo : The Associated Press / Mark Schiefelbein

Agence France-Presse

Roger Federer a été éliminé, dimanche, en huitièmes de finale des Internationaux d'Austpralie, par le Grec Stefanos Tsitsipas.

Nouvelle désillusion en tournoi du grand chelem pour le Suisse de 37 ans, double tenant du titre. Il a perdu en quatre manches de 6-7 (11/13), 7-6 (7/3), 7-5 et 7-6 (7/5) face au 15e mondial.

C'est la troisième contre-performance majeure consécutive de Federer, après Wimbledon et Flushing Meadows la saison dernière.

Il s'est pourtant procuré quatre balles de deux manches à zéro. À 20 ans, Tsitsipas atteint, lui, les quarts de finale d'un tournoi majeur pour la première fois de sa jeune carrière.

À mesure qu'elles se répètent, ces éliminations précoces posent inévitablement, de manière chaque fois un peu plus pressante, la question de la capacité de Federer à continuer à défier le temps qui passe – il fêtera ses 38 ans début août – et à pouvoir prétendre aux trophées les plus prestigieux.

En point de presse après le match, il a toutefois annoncé son intention de participer aux prochains Internationaux de France après avoir déclaré forfait ces trois dernières années.

De son côté, Tsitsipas ne cachait pas sa joie.

« Je suis l'homme le plus heureux de la terre à cet instant, c'est indescriptible, a-t-il lancé au micro de John McEnroe. Roger est une légende de notre sport, j'ai tellement de respect pour lui. C'est mon idole depuis mes 6 ans. Jouer contre lui à l'aréna Rod Laver, c'était déjà un rêve qui devenait réalité, alors gagner à la fin, c'est indescriptible. »

Face à Tsitsipas, le Suisse aux 20 couronnes records en tournoi du grand chelem s'est d'abord montré le plus entreprenant des deux sur les points importants. Il a remporté la première manche au jeu décisif, à sa quatrième occasion, après avoir écarté trois balles de manche en faveur de son adversaire.

Il a ensuite payé très cher sa litanie d'occasions manquées : 12 balles de bris sur 12, et surtout 4 balles de manche pour s'échapper 2 manches à 0, 5 jeux à 4.

Le Suisse a aussi payé ses trop nombreuses fautes directes en coup droit.

Tsitsipas, lui, a patienté plus de deux heures et demie pour se procurer ses premières occasions de s'emparer du service de Federer. Il a, au contraire, su les concrétiser.

Nadal sans broncher

De retour de quatre mois sans compétition, Rafael Nadal (no 2) s'est qualifié pour les quarts de finale en dominant le Tchèque Tomas Berdych, ex-no 4 mondial, en trois manches de 6-0, 6-1 et 7-6 (7/4).

Pour une place dans le dernier carré, Nadal affrontera le jeune Américain Frances Tiafoe (39e) en quarts de finale d'un tournoi du grand chelem pour la première fois de sa carrière, le jour de ses 21 ans.

L'Espagnol de 32 ans n'a pas perdu la moindre manche au cours de ses quatre premiers matchs.

Face à Berdych, de retour sur le circuit après n'avoir joué que la première moitié de la saison 2018, à cause d'un dos douloureux, « Rafa » s'est toutefois fait une frayeur quand le Tchèque a obtenu une balle de troisième manche à 6-5 sur son service. Il l'a écartée d'un coup droit gagnant.

À part ça, Nadal n'a laissé aucune chance à son adversaire en remportant les neuf premiers jeux de la partie.

De son côté, Tiafoe est venu à bout du Bulgare Grigor Dimitrov en quatre manches de 7-5, 7-6 (8/6), 6-7 (1/7) et 7-5 en plus de trois heures et demie de jeu.

« Ça représente beaucoup pour moi. J'ai travaillé comme un chien pour ça. J'avais dit il y a 10 ans à mes parents que je deviendrais joueur professionnel, que ça changerait ma vie et la leur, et me voilà en quarts de finale en tournoi du grand chelem, à 21 ans. Je n'arrive pas à y croire », a-t-il admis, gagné par l'émotion après sa victoire.

Avant l'édition 2019 des Internationaux d'Australie, son meilleur résultat en tournoi majeur était un troisième tour à Wimbledon l'année dernière.

Autre résultat des huitièmes de finale :

  • Roberto Bautista Agut (ESP/no 22) bat Marin Cilic (CRO/no 6) 6-7 (6/8), 6-3, 6-2, 4-6, 6-4.

Tennis

Sports