•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coup double pour Beveridge en Nouvelle-Zélande, Barrette 6e du keirin

La cycliste canadienne Allison Beveridge en action aux Jeux de Rio

Allison Beveridge

Photo : Getty Images / Bryn Lennon

La Presse canadienne

La Canadienne Allison Beveridge a remporté sa deuxième médaille d'argent en deux jours à la Coupe du monde de cyclisme sur piste, samedi, à Cambridge, en Nouvelle-Zélande.

Après avoir remporté l'argent vendredi, à la poursuite par équipe, l'Albertaine était la représentante du Canada dans l'omnium, composé de quatre courses.

Elle a terminé 4e à la course scratch, 2e au tempo et 4e à la course à élimination pour un total de 106 points, 8 de moins que l'Australienne Annette Edmonson.

Beveridge et Edmonson ont dominé la course aux points avec 17 chacune. La Canadienne a battu sa rivale lors du dernier sprint pour remporter l’épreuve, mais Edmonson a pris la tête de l'omnium avec 131 points contre 123 pour Beveridge.

« C'est une campagne très positive pour l'équipe d'endurance de piste féminine, a déclaré Beveridge, de Calgary. Nous montrons une bonne progression dans la poursuite par équipe. J'ai maintenant deux podiums à l'omnium, donc cette saison est vraiment formidable. »

Je commence à retrouver mes jambes après une période difficile et j'ai vraiment hâte à la préparation pour les Championnats du monde.

Allison Beveridge

Barrette à 100 mètres de la gloire

Du côté des autres Canadiens, le Madelinot Hugo Barrette a conclu au 6e rang du keirin.

Le favori local Edward Dawkins a remporté la compétition. Il a devancé le Français Quentin Lafargue (à 0,051 s) et le Japonais Yudai Nitta (à 0,070 s). Le Madelinot a accusé un retard de 0,284 sur le vainqueur de cette finale.

« J’ai fait un gros effort et je pensais me rendre à la victoire, mais dans les 100 derniers mètres, je me suis fait rattraper », a raconté le Québécois de 27 ans.

Au premier tour, Barrette a terminé 2e de sa vague à 0,088 s du Tchèque Tomas Babek, éventuellement 5e du classement général. Au deuxième tour, il a aussi pris le 2e rang de son groupe, cette fois avec un retard de 0,056 s sur Dawkins, ce qui le qualifiait pour la finale.

La Québécoise Lauriane Genest s'est qualifiée 6e dans le sprint féminin, mais elle n'a pas dépassé les huitièmes de finale, tandis qu'Amelia Walsh a été éliminée lors des 16es de finale.

Cyclisme sur piste

Sports