•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Autrichien Vincent Kriechmayr devance Beat Feuz à Wengen; le Canadien Benjamin Thomsen 12e

La descente de Benjamin Thomsen
Agence France-Presse

L'Autrichien Vincent Kriechmayr a remporté samedi la descente de Wengen, en Suisse, l'une des plus prestigieuses de la Coupe du monde de ski alpin. Il a du coup empêché le favori local Beat Feuz de défendre son titre avec succès.

Kriechmayr s'est imposé avec une priorité de 14 centièmes de seconde grâce à un temps de 2 min 28 s 36/100, sur la plus longue descente du circuit avec ses 4,27 km.

Parti avec le dossard no 14, l'unique Canadien au départ, Benjamin Thomsen, a terminé en 12e position en 2:29,69.

Feuz semblait pouvoir s'imposer pour la troisième fois dans les Alpes bernoises, mais l'Autrichien de 27 ans, qui s'élançait deux dossards plus loin, est venu réussir le meilleur temps.

Le Suisse en a tout de même profité pour conforter sa 1re place au classement général de la discipline.

Le Norvégien Aleksander Aamodt Kilde, malgré un gros dossard (no 17), a pris la 3e place, à 0,26 s du vainqueur, juste devant son compatriote Aksel Lund Svindal (+0,52 s).

Les milliers de spectateurs suisses se sont enflammés quand leur favori a passé la ligne. Ils sont peu nombreux à pouvoir dominer la descente du Lauberhorn, la plus ancienne et aussi l'une des plus éprouvantes.

C'est la quatrième victoire de Kiechmayr en Coupe du monde, sa deuxième en descente. Le skieur de Linz grimpe à la 2e place du classement de la spécialité, mais il a toujours près de 100 points de retard sur Feuz.

La course a été interrompue de longues minutes en raison de la chute d'un autre Italien, Emanuele Buzzi, qui a subi une fracture du plateau tibial droit. Le skieur transalpin de 24 ans, qui s'était élancé avec le dossard no 25, a coupé la ligne d'arrivée avec le 6e temps, la meilleure place de sa carrière, mais il a chuté dans l'aire d'arrivée, allant s'encastrer dans les protections.

Après une quinzaine de minutes de soins, il a été évacué sur une civière et la course a pu reprendre.

Buzzi sera transféré en Italie pour y être opéré, ont annoncé les organisateurs de la course.

Les descendeurs vont poursuivre la trilogie de janvier avec les descentes de Kitzbühel, en Autriche, et de Schladming, en Allemagne.

Ski alpin

Sports