•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lindsey Vonn 9e à Cortina derrière un doublé des Autrichiennes

Lindsey Vonn 9e à Cortina
Radio-Canada

L'Autriche a réalisé le doublé samedi dans la descente de la Coupe du monde de Cortina d'Ampezzo, en Italie, avec la deuxième victoire en deux jours de Ramona Siebenhofer devant sa compatriote Nicole Schmidhofer.

Elle se voulait « réaliste » vendredi après sa 15e place. Vonn a dû apprécier son progrès au classement avec une 9e place en un temps de 1min 37s 58/100.

L'Américaine de 34 ans est l'attraction du week-end à Cortina d'Ampezzo, théâtre de son retour en Coupe du monde après une blessure au genou gauche en novembre.

La reine du ski aux 82 victoires en Coupe du monde, qui chasse le record absolu du Suédois Ingemar Stenmark (86), doit prendre son mal en patience et accepter la domination de ses rivales, pour l'instant les Autrichiennes.

« Je ne me sentais pas super bien, mais ça ne risque pas de beaucoup changer, il faut juste faire avec », a déclaré Vonn, 12 fois lauréate à Cortina (6 descentes, 6 super-G) après la course.

« C'est un peu plus difficile que ce que j'imaginais. Aujourd'hui j'ai fait un pas dans la bonne direction. Maintenant, je dois reconstruire ma confiance en espérant que mon genou aille mieux pour les Championnats du monde (5-17 février). »

Siebenhofer, 27 ans, qui n'avait jamais remporté de course à ce niveau, a réussi un coup double dans la deuxième descente au programme.

Sous le soleil italien, elle a devancé de justesse sa compatriote Schmidhofer de 0,04 s, également gagnante de deux descentes cette saison. Schmidhofer conserve ainsi la tête du classement de la discipline, mais voit Siebenhofer revenir à huit points.

Les Canadiennes Marie-Michèle Gagnon et Valérie Grenier n'ont pas été classées.

Gagnon, de Lac-Etchemin, n’a pas terminé la course puisqu’elle a chuté. « Ma fixation a complètement arraché en début de parcours, mais je ne me suis pas blessée. »

Grenier a été disqualifiée parce qu'elle a manqué une porte.

« C’est décevant parce que j’avais la bonne ligne et ça se passait bien en haut avant que je sorte. Par la suite, je ne me suis pas donné assez de place pour les quatre virages qui sont un peu plus du super-G à la grande traverse. J’ai fait la porte après, mais j’ai manqué la suivante », a fait savoir l’athlète de Mont-Tremblant.

Avec Vonn de retour et Ilka Stuhec de nouveau à son meilleur niveau (la lauréate du globe de descente en 2017 restait sur une saison blanche en raison d'une grave blessure à un genou), il ne manque que la championne olympique Sofia Goggia pour que la fête soit complète en prévision de la descente des Championnats du monde à Are, en Suède, le 10 février.

L'Italienne, blessée au pied droit en début de saison, doit revenir le week-end prochain à Garmisch en Allemagne.

Dimanche, les skieuses s'élancent pour un super-G auquel participera notamment l'Américaine Mikaela Shiffrin, qui n'a pas pris part aux deux descentes.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Sportcom

Ski alpin

Sports