•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Patrik Berglund en paix avec lui-même

Patrik Berglund (à gauche), des Sabres de Buffalo, tente de maîtriser la rondelle devant Jonathan Huberdeau, des Panthers de la Floride.
Les Sabres de Buffalo et Patrik Berglund (à gauche) ont mis fin à leur association le 19 décembre dernier. Photo: Associated Press / Terry Renna
La Presse canadienne

Patrik Berglund a indiqué au site suédois Hockeypuls.se qu'il est en paix et n'a pas de regret d'avoir mis fin abruptement à sa carrière dans la LNH en quittant les Sabres de Buffalo quelque deux mois après le début de la campagne.

« Tout ce que je savais, c'est que je devais retourner chez moi afin de me retrouver », a déclaré Berglund, qui accordait une première entrevue depuis que les Sabres ont fait une croix sur les trois années et demie restantes à son contrat.

Les Sabres ont suspendu Berglund le 15 décembre, après qu'il ne se fut pas présenté pour un match à Washington.

Berglund a été interviewé dans sa résidence de Vasteras, en Suède. L'interview a été publiée en suédois vendredi et traduite par Google.

Il dit avoir perdu la passion pour le hockey l'été dernier, quand il a été cédé aux Sabres par les Blues de Saint Louis. Berglund avait été le premier choix des Blues au repêchage de 2006 et il a passé 10 saisons à Saint Louis.

Il admet avoir eu dû mal à négocier avec cette situation, avant de finalement ne plus avoir d'énergie pour gérer ses frustrations.

Berglund ajoute que ses frustrations n'avaient rien à voir avec le fait de jouer à Buffalo et il s'est excusé auprès des Sabres de les avoir trahis.

Le patineur n'a pas donné d'indication quant à ses projets. Il a ajouté ne pas regretter d'avoir renoncé à près de 19,25 millions de dollars en démissionnant de la sorte.

« Le contrat et tout l'argent auquel j'ai renoncé ne veulent rien dire. Je referais la même chose afin d'être en paix. »

Hockey

Sports