•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tour Down Under : le Canadien Michael Woods à 15 secondes de la tête après la deuxième étape

Michael Woods

Michael Woods

Photo : Photo Facebook/EF Education First-Drapac p/b Cannondale

Radio-Canada

Michael Woods a terminé au sein du peloton lors de la deuxième étape du Tour Down Under, en Australie, mercredi. Il est au plus fort de la lutte de l'épreuve d'ouverture du World Tour. C'est le Néo-Zélandais Patrick Bevin qui s'est imposé pour s'emparer de la première place au classement général.

Bevin, champion national du contre-la-montre, a profité d'une confusion dans le peloton en raison d'une grosse chute dans le dernier kilomètre pour décrocher au sprint sa première victoire sur le circuit, au terme des 122 kilomètres à Port Adélaïde.

Par une température toujours aussi lourde, à 40 degrés Celsius, le cycliste de 27 ans a devancé sur la ligne deux sprinteurs de calibre : l'Australien Caleb Ewan (2e) et le triple champion du monde slovaque Peter Sagan (3e).

Les 10 secondes de bonus pour la victoire ont permis au Néo-Zélandais de l'équipe CCC de s'emparer du maillot ocre de meneur avec 5 secondes d'avance sur l'Italien Elia Viviani, lauréat de l'étape d'ouverture, mais seulement 7e mercredi.

Woods dans le coup

Le Canadien Michael Woods, 12e du jour, est à 15 secondes de Bevin au classement cumulatif.

Le leader de la formation Education First est l'un des favoris pour enlever les honneurs de cette classique. Il avait fini 6e en 2016.

Excellent grimpeur, le médaillé de bronze des mondiaux 2018 pourrait tenter un grand coup dans la sixième et ultime étape, puisque deux ascensions de Willunga Hill (3 kilomètres à 7,5 %) sont au programme.

La troisième étape, longue de 149 kilomètres, emmènera jeudi le peloton de Lobethal à Uraidla.

Avec les informations de Agence France-Presse

Cyclisme

Sports