•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Murray craque au premier tour des Internationaux d'Australie

Andy Murray et Roberto Bautista Agut (à droite) à Melbourne Photo: Getty Images / Julian Finney
Radio-Canada

Andy Murray disputait ses derniers Internationaux d'Australie après avoir annoncé vendredi sa fin de carrière imminente, car sa hanche droite le fait trop souffrir.

Peut-être aurait-il mérité de l'emporter au premier tour, mais il a plié au bout d'un âpre combat de 6-4, 6-4, 6-7 (5/7), 6-7 (4/7) et 6-2 et plus de quatre heures devant l'Espagnol Roberto Bautista Agut (23e).

Ce match pourrait être le dernier de la carrière de l'ancien no 1 mondial tombé au-delà de la 200e place.

L'Écossais de 31 ans, triple gagnant à des tournois du grand chelem, nourrit l'espoir de tenir jusqu'à l'été pour participer une dernière fois à Wimbledon.

« C'est l'endroit où j'aimerais arrêter de jouer, mais je ne suis pas certain d'en être capable », a-t-il dit vendredi en conférence de presse.

Lundi, après sa défaite, la foule lui a réservé une très belle ovation, Bautista Agut lui a rendu hommage sur le terrain, tandis que plusieurs joueurs et joueuses l'ont fait par vidéo, des messages diffusés sur l'écran géant du terrain.

La voix tremblante, Murray n'a pas voulu dire adieu, mais ses hésitations en disaient plus que ses mots.

« C'était incroyable, j'ai adoré jouer ici au fil des années, a dit Murray au micro à la foule. Si c'était mon dernier match, c'était une manière extraordinaire de finir. J'ai donné tout ce que j'avais, il ne me reste rien. »

Lorsqu'on lui a demandé ce dont on se souviendra de sa carrière, Murray a résumé : « J'ai fait de mon mieux. »

L’Écossais a ajouté qu’avec le recul, il regrette de s’être autant dévoué, à l’entraînement ou dans les matchs. « Ça me frustre un peu. Il y a des fois où j’aurais dû prendre congé. J’ai toujours fait ce qu’on me demandait. C’était une erreur. »

Le reverra-t-on sur un court de tennis ? Lui-même ne le sait pas et décidera « autour de la semaine prochaine » de subir ou non une nouvelle opération, avant tout pour améliorer sa qualité de vie.

Avec les informations de Agence France-Presse

Tennis

Sports