•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Philippe Marquis et Justine Dufour-Lapointe sont remis de leurs blessures

Marquis et Dufour-Lapointe sourient après leurs premières séances d'entraînement.
Philippe Marquis et Justine Dufour-Lapointe sont prêts à reprendre la compétition. Photo: Radio-Canada

Un an, presque jour pour jour, après avoir subi une blessure au genou, le spécialiste des bosses Philippe Marquis fera un retour à la compétition, vendredi, à la Coupe du monde de Calgary. Justine Dufour-Lapointe sera aussi de retour après avoir fait l'impasse sur la deuxième épreuve de la saison, en Chine.

Un texte de Patrick Henri

Philippe Marquis souriait à belles dents après la première séance d’entraînement.

Sa participation aux qualifications vendredi n’était pas encore confirmée, mais après quelques descentes jeudi, il se sent bien et a confiance que son genou tiendra le coup.

Il veut faire un retour en douceur, donc pas question de pousser la machine au maximum.

Je ne peux pas me fixer comme objectif d’être dans le rétroviseur de Mikaël [Kingsbury]. Je dois faire un retour progressif.

Philippe Marquis

Une semaine après avoir pris le neuvième rang à Calgary en 2018, Marquis a subi une rupture du ligament croisé antérieur lors d’une descente d’entraînement à la Coupe du monde de Deer Valley.

Il avait refusé l’opération afin de pouvoir prendre part aux Jeux olympiques de Pyeongchang. Il s’était qualifié au huitième rang, mais son genou n’avait pas tenu le coup en finale et il avait terminé 20e.

L’athlète de Québec dit que les courses de la Coupe du monde doivent être considérées comme étant des séances d’entraînement en vue des Championnats du monde, qui se tiendront justement à Deer Valley et qui devraient être la dernière compétition de sa carrière.

L’épaule de Justine va bien

Ce sera un retour à la compétition aussi pour Justine Dufour-Lapointe.

La cadette de la famille a été victime d’une blessure à l'épaule droite qui l’a forcée à abandonner la séance de qualifications en simple lors de la Coupe du monde de Thaiwoo, en Chine, en décembre. Elle avait également dû se retirer de l’épreuve de bosses en parallèle.

Elle dit que sa blessure, une luxation de la clavicule, lui servira de motivation supplémentaire samedi.

La blessure pousse mon tigre à se réveiller et à sortir les crocs.

Justine Dufour-Lapointe

Justine mentionne qu’elle ressent encore parfois un peu de douleur, mais pas suffisamment pour la tenir à l’écart de la compétition.

Elle tentera de monter sur le podium pour une huitième fois d'affilée à Calgary. Depuis 2012, elle est repartie de l’Alberta avec deux médailles d’or, trois d’argent et deux de bronze.

.

Ski acrobatique

Sports