•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Vatican rêve de Jeux olympiques en athlétisme

Le Vatican fonde une équipe d'athlétisme afin de concourir aux quatre coins du monde.
Le Vatican fonde une équipe d'athlétisme afin de concourir aux quatre coins du monde. Photo: La Presse canadienne / Andrew Medichini
Associated Press

La Cité du Vatican a mis sur pied jeudi une équipe d'athlétisme dans l'optique de participer à des compétitions internationales, dont les Jeux olympiques, après s'être entendue avec le Comité olympique italien (CONI).

La délégation est actuellement composée d'une soixantaine d'athlètes, notamment des gardes suisses, des prêtres, des religieuses, des pharmaciens et même d'un libraire de 62 ans, qui occupe également un poste de professeur.

Le Saint-Siège désire utiliser cette nouvelle avenue afin de promouvoir le sport en tant qu'instruments de dialogue, de paix et de solidarité.

En raison de l’accord entériné avec le CONI, le groupe s'est affilié à l'équipe italienne d’athlétisme. Il désire intégrer les rangs de la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF).

Le Vatican espère concourir dans des événements internationaux, dont les Jeux des petits États d'Europe, ouverts aux États de moins de 1 million d’habitants, et les Jeux méditerranéens.

« Le rêve que nous chérissons est de voir le drapeau du Vatican aux côtés des autres délégations à l’ouverture des Jeux olympiques », affirme monseigneur Melchor Jose Sanchez de Toca y Alameda, président de l’équipe d’athlétisme et chef du département sportif du Vatican au ministère de la Culture.

Il a ajouté qu’aucun objectif à court ou moyen terme n’a été fixé et que pour l’instant le Vatican cherche à participer à des compétitions qui ont des valeurs culturelles ou symboliques.

« Nous pourrions même monter sur le podium », souhaite-t-il.

Le président du CONI, Giovanni Malago, a salué la naissance de cette équipe, même s’il est conscient que cela pourrait entraîner la perte de médailles pour l’Italie.

« Ne devenez pas trop gros », déclare-t-il aux responsables de la formation, rappelant au passage comment la judoka kosovare Majlinda Kelmendi a décroché la première médaille de son pays aux Jeux de Rio en l’emportant dans la catégorie des 52 kg.

L’équipe d’athlétisme du Vatican brisera la glace le 20 janvier à La Corsa di Miguel, une course de 10 km à Rome.

Athlétisme

Sports