•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bianca Andreescu, joyau du tennis canadien qui se révèle

Bianca Andreescu le sourire aux lèvres

Bianca Andreescu

Photo : Getty Images / Hannah Peters

Radio-Canada

Bianca Andreescu fait tourner les têtes à Auckland, en Nouvelle-Zélande. La Canadienne de 18 ans s'est invitée en demi-finales en se payant deux grosses pointures, Caroline Wozniaki et Venus Williams. Ses coups d'éclat ne sont pas une surprise pour Louis Borfiga, vice-président haute performance à Tennis Canada, qui lui prédisait un avenir radieux.

« J’ai réalisé l’impossible. » « Pincez-moi quelqu’un. » Bianca Andreescu était sous le choc après sa victoire contre l’Américaine Venus Williams, gagnante de sept titres du grand chelem.

Cette victoire, comme celle qu’elle a signée en huitièmes de finale contre Wozniacki, ancienne numéro un mondiale, n’est pas le fruit du hasard, rappelle Louis Borfiga.

« Je connais Bianca depuis longtemps. Je ne suis pas surpris par ses résultats. Elle a beaucoup de talent. Honnêtement, j’attendais ces résultats », a-t-il expliqué vendredi à Radio-Canada Sports.

Battre la numéro 3 au monde [Wozniacki], c’est quand même quelque chose. Ensuite, de confirmer en battant Venus Williams, c’est quelque chose qui prouve sa haute performance.

Louis Borfiga, vice-président haute performance à Tennis Canada

Louis Borfiga n’est pas surpris du niveau affiché par l’Ontarienne originaire de Mississauga, mais ne s’attendait pas à la voir jouer de la sorte en janvier après une saison 2018 intéressante, mais plombée par quelques blessures.

« Je m’attendais peut-être qu’elle ait ces résultats plus tard au courant de l’année », dit-il.

Pourquoi ces bons résultats maintenant? Le mental y est pour quelque chose, et ces victoires contre des joueuses bien établies lui permettront de gagner encore plus en confiance. Mais il y a plus.

« Dans le cas de Bianca, ce qui est plus important présentement est d’être prête du côté physique, explique-t-il. C’est ce sur quoi elle travaille et on voit que ça donne des résultats. Sinon, sur le plan tennis, je pense qu’elle est prête à être une joueuse d’élite. »

Elle a un jeu très complet. Elle a une technique très solide. L’une de ses forces, c'est que ses balles sont lourdes. Ce n’est pas facile pour ses adversaires de l’affronter. Elle n’a pas de faiblesses dans son jeu.

Louis Borfiga

Bianca Andreescu, 152e joueuse mondiale, fera un bond de géant à la prochaine mise à jour du classement de la WTA. Louis Borfiga la voit atteindre le top 50 « à court terme ». « Dans un futur rapproché, l’objectif est d’atteindre le top 10 », ajoute-t-il.

Il y aura d’autres étapes dans sa progression après Auckland, rappelle Louis Borfiga, prudent dans son enthousiasme.

« C’est un bon tournoi. Ce n’est pas un tournoi du grand chelem, mais Wozniacki, [Julia] Görges, Williams y étaient. C’est une première demi-finale de la WTA pour Bianca. C’est la première étape pour ensuite bien jouer dans un grand chelem », explique-t-il.

Bianca Andreescu, du Canada, après avoir battu Venus Williams en quarts de finale, à Auckland. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La Canadienne Bianca Andreescu

Photo : Getty Images / Hannah Peters

Et cette demi-finale?

Bianca Andreescu disputera samedi, contre la Taïwanaise Hsieh Su-wei (28e), sa première demi-finale dans un tournoi de la WTA. Le défi s’annonce costaud pour la Canadienne, qui accumule les matchs en Nouvelle-Zélande, mais reste à sa portée, croit Louis Borfiga.

« La demi-finale ne sera pas facile parce qu’elle a dû passer par les qualifications. Elle a joué beaucoup de matchs et elle a joué des matchs de haut niveau. C’est évident qu’elle est fatiguée, mais avec la confiance, je pense que tout est possible », dit-il.

Gagne ou perd, Bianca Andreescu aura inspiré par son parcours à Auckland et continuera de le faire au cours des prochaines années, croit Louis Borfiga.

Bianca est une belle inspiration pour le tennis canadien, pour tous les jeunes joueurs. Je pense que tous les jeunes joueurs peuvent maintenant y croire parce que Bianca l’a fait.

Louis Borfiga

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Tennis

Sports