•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Italien Dominik Paris refait le coup à Bormio

Dominik Paris

Dominik Paris

Photo : Associated Press / Alessandro Trovati

Agence France-Presse
Prenez note que cet article publié en 2018 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'Italien Dominik Paris, déjà vainqueur vendredi de la descente, a remporté samedi le super-G de Coupe du monde de Bormio, devant l'Autrichien Matthias Mayer et le Norvégien Aleksander Aamodt Kilde.

Auteur d'une fin de parcours parfaite, Paris a devancé Mayer d'un centième de seconde pour couper le fil d'arrivée avec un temps de 1 min 29 s 95/100.

Les Autrichiens Vincent Kriechmayr et Max Franz ont pris les 4e et 5e places, devant le Suisse Beat Feuz.

Deuxième derrière Paris lors du doublé italien de vendredi et dernier vainqueur du super-G de Bormio en 2008, l'Italien Christof Innerhofer est lui sorti de piste.

Le meilleur Canadien de la journée a été Dustin Cook avec une 28e position (1:32,60). Il a devancé son compatriote James Crawford, 30e avec un chrono de 1:32,81.

« Aujourd’hui c’était probablement ma meilleure performance de l’année. J’ai attaqué le plus fort possible et fait quelques erreurs, dont une grosse au pied de la piste. Malheureusement le chrono n’a pas reflété ma vitesse et j’espère que la prochaine fois je ne referai pas les mêmes erreurs et décrocherai un top 30 », a déclaré Crawford.

La course a été interrompue pendant plus de 20 minutes après la lourde chute sur le dos du Norvégien Stian Saugestad, évacué par hélicoptère.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !