•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mikaël Kingsbury gagne aussi en parallèle à Thaiwoo

Mikael Kingsbury a signé une deuxième victoire en autant de compétitions à Thaiwoo, en Chine.

Photo : FIS / Mateusz Kielpinski

Radio-Canada

Mikaël Kingsbury a remporté dimanche l'épreuve des bosses en parallèle à la Coupe du monde de Thaiwoo en Chine. C'était sa 52e victoire. De son côté, Chloé Dufour-Lapointe a fini 7e.

Samedi, le Québécois avait réussi à gagner en solo, malgré un virus intestinal qui lui avait fait perdre beaucoup de poids dans les heures précédant la compétition. Il a donc une fiche parfaite sur la piste chinoise avec six victoires en six courses.

« Je me sentais bien mieux aujourd'hui, et j'avais hâte de descendre en parallèle, car c'était notre première épreuve de la saison », a expliqué Kingsbury en bas de la pente.

« Le parcours était plus dur, ce que j'aime, a-t-il précisé. J'ai connu de bons duels contre Brad et contre Ben, ils m'ont poussé à être bon. Je suis vraiment content de la façon dont j'ai géré ma journée. »

C'était sa 52e victoire sur le circuit. Il domine son sport de façon outrageuse.

Le parcours du Québécois Laurent Dumais s’est terminé en huitièmes de finale. Il s'est classé 10e.

Résultats des autres skieurs québécois : Kerrian Chunland 33e, Simon Lemieux 34e et Gabriel Dufresne 38e. Brenden Kelly, de Colombie-Britannique, n’a pas fini sa descente.

Chloé Dufour-Lapointe dans le top 10

Du côté des femmes, Chloé Dufour-Lapointe, de Montréal, a pris le 7e rang.

Elle a été stoppée en quarts de finale par la future gagnante, l’Américaine Jaelin Kauf. Cette dernière a vaincu la Française Perrine Laffont en super finale. La Kazakhe Yulia Galysheva a obtenu la médaille de bronze.

« C’est son parcours, Jaelin skie très bien ici. J’ai fait du mieux que je pouvais avec un bon 360 en haut et un bel atterrissage », a dit la Québécoise.

Entre la Coupe du monde de Ruka et celle de Thaiwoo, Dufour-Lapointe a fait plusieurs ajustements pour améliorer ses performances.

« J’ai connu une bonne journée hier. Je suis vraiment contente de mon ski, et je voulais reproduire la même chose aujourd’hui », a ajouté Chloé.

« Je suis vraiment contente de mes descentes, a-t-elle affirmé. C’est juste dommage d'avoir commencé les duels contre l’autre Canadienne. »

Chloé Dufour-Lapointe parlait de Sophiane Gagnon, de Colombie-Britannique, qui a fini au 18e échelon. Elle a été éliminée dans le tableau des 32 par sa compatriote, tandis que la Montréalaise Justine Dufour-Lapointe n’a pas pris le départ.

La prochaine étape de la Coupe du monde a lieu à Calgary au début de janvier.

« Nous avons encore un calendrier très chargé, mais nous serons un peu moins dans nos valises. Le focus est sur les Championnats du monde. Cette saison, nous travaillons beaucoup sur les sauts et un peu moins sur le ski. Nous avons seulement skié en août, et avons fait beaucoup de trampoline et de la rampe d’eau pour améliorer notre agilité dans les airs », a-t-elle conclu.

Ski acrobatique

Sports