•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Genest et Walsh s'arrêtent aux qualifications du sprint par équipe à Londres

Lauriane Genest aux Jeux du Commonwealth 2018

Lauriane Genest aux Jeux du Commonwealth 2018

Photo : AFP/Getty Images / PATRICK HAMILTON

Radio-Canada

Les cyclistes sur piste canadiennes Lauriane Genest et Amelia Walsh ont vu leur parcours prendre fin dans les qualifications du sprint par équipe, vendredi, lors de la première journée de la Coupe du monde de Londres.

La Québécoise et l'Ontarienne ont enregistré un temps de 34,319 s, bon pour la 14e place.

« Ce n’était pas la meilleure journée d’Amelia et ç’a affecté la performance de l’équipe. Elle est capable de faire de meilleurs départs. Sur la piste, nous avons chacune notre travail à faire et nous sommes de bonnes amies. Parfois, c’est moi qui ai une moins bonne journée et d’autres fois, c’est elle », a dit la Lévisienne.

Seuls les huit premiers duos se sont qualifiés pour le premier tour. En octobre, à Milton, elles avaient terminé 12e et à la fin novembre, à Berlin, 13e. « Nous avons toujours été stoppées dans les qualifications depuis le début de la saison. Il reste seulement une Coupe du monde à la mi-janvier pour notre équipe. Nous essaierons d’être toutes les deux au sommet de notre forme », a ajouté Genest.

L’athlète de 20 ans tentera de franchir les 16es de finale samedi au sprint individuel. « Je veux faire mieux que les deux dernières compétitions! Je veux aussi faire un top 10 pour le temps de qualification. Je sais que je suis capable! »

Cyclisme sur piste

Sports