•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les patineurs canadiens font chou blanc à Heerenveen

Gilmore Junio
Gilmore Junio Photo: Getty Images / Christof Koepsel
Radio-Canada

La délégation canadienne de patinage de vitesse sur longue piste n'a pas été en mesure de décrocher une médaille au premier jour des finales de la Coupe du monde d'Heerenveen, aux Pays-Bas.

Au moins un représentant de l'unifolié s'est élancé dans chacune des six courses samedi, sans toutefois se tailler une place parmi le peloton de tête. D'ailleurs, un seul du lot a réussi à intégrer le top 10 de l'une ou l'autre des épreuves.

Gilmore Junio a réalisé la meilleure performance canadienne en terminant au 10e rang du 500 m. Son compatriote Laurent Dubreuil a pris la 18e place.

« J'ai encore beaucoup de travail à faire pour reprendre la compétition avec les gars les plus rapides, mais le résultat d'aujourd'hui confirme que je fais des pas dans la bonne direction », a déclaré Junio.

« Je n'ai pas exécuté mon plan de match, a reconnu Dubreuil. J’étais beaucoup trop tendu en patinant. Je ne sens pas que j'ai la puissance pour gagner une médaille. J'essaie de compenser en essayant plus fort, mais c'est contre-productif et ça me fait perdre ma technique. »

Junio a signé un temps de 34 s 822/1000 et Dubreuil a arrêté le chrono 207 millièmes de seconde plus tard.

Le Russe Pavel Kulizhnikov (34,494 s) s'est imposé pour ainsi empêcher un triplé japonais. Tsubasa Hasegawa (34,521 s), Yuma Murakami (34,557 s) et Tatsuya Shinhama (34,649 s) ont suivi le vainqueur dans l'ordre.

Les Canadiennes Heather Mclean (38,287 s), Marsha Hudey (38,386 s) et Kaylin Irvine (38,402 s) ont respectivement fini 13e, 14e et 16e sur cette distance.

Le podium féminin du 500 m a été composé de la Japonaise Nao Kodaira (37,171 s), de l'Autrichienne Vanessa Herzog (37,239 s) et de l'Américaine Brittany Bowe (37,707 s).

Blondin disqualifiée

Le Torontois Jordan Belchos (8:14,570) a pour sa part conclu au 11e échelon du départ groupé.

Belchos a accusé un retard d'un peu plus de trois secondes sur les Sud-Coréens Um Cheonho (8:11,220) et Chung Jaewon (8:11,350), auteurs d'un doublé. Le Belge Bart Swings (8:11,770) a complété le podium.

L'Ottavienne Ivanie Blondin a quant à elle été disqualifiée. La Japonaise Nana Takagi (8:50,150) a gagné devant la Néerlandaise Irene Schouten (8:50,280) et sa compatriote Ayano Sato (8:50,440).

Blondin avait remporté une médaille de bronze il y a trois semaines à la Coupe du monde de Tomakomai, au Japon.

Avant le départ groupé, l'athlète olympique présente à Sotchi et à Pyeongchang a abouti en 15e position sur 1500 m. Blondin (1:57,081) a vu la Néerlandaise Ireen Wüst (1:53,300) s'imposer à l'issue d'un temps canon.

Bowe (1:54,007) et la Russe Yekaterina Shikhova (1:54,039) ont accompagné la détentrice de 11 médailles olympiques, dont 5 en or, sur le podium.

Le Néerlandais Thomas Krol (1:43,782) a offert un deuxième triomphe à son pays au 1500 m masculin. Son compatriote Patrick Röst (1:44,128) s'est installé au 3e échelon, derrière l'Américain Joey Mantia (1:44,092).

Le Québécois Antoine Gélinas-Beaulieu (1:48,708) a de son côté fermé la marche du classement en 20e place.

Patinage de vitesse

Sports