•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Schlemko et Deslauriers laissés de côté contre les Hurricanes

David Schlemko
David Schlemko Photo: Getty Images / Minas Panagiotakis
Radio-Canada

Le défenseur David Schlemko et l'attaquant Nicolas Deslauriers seront laissés de côté par Claude Julien pour le match du Canadien contre les Hurricanes de la Caroline, jeudi, à Montréal.

L’entraîneur-chef leur a plutôt préféré Mike Reilly, à la ligne bleue, et Matthew Peca, à l’avant.

Schlemko voguait sur une séquence de 15 matchs de suite pendant lesquels il a amassé deux passes et affiché un ratio défensif de -1. Le défenseur avait disputé tous les matchs de l'équipe depuis son retour au jeu.

Reilly avait été laissé de côté au Minnesota mardi, où le CH a été corrigé 7-1 par le Wild. Peca, lui, n’a pas joué depuis une victoire de 5-2 contre les Sénateurs d’Ottawa le 4 décembre.

« J’ai trouvé ça embarrassant de ne pas jouer contre le Wild. En plus, je ne savais pas si j’étais pour jouer ou non. C’était une décision d’avant-match. J’avais des amis dans les gradins. J’espérais jouer. Mais je dois maintenant oublier ça. L’équipe cherche à gagner des matchs », a reconnu Reilly, en spécifiant qu'il n'avait pas eu l'occasion de s'entretenir avec Julien.

De son côté, l'entraîneur, qui n'avait pas particulièrement envie de discuter des changements à sa formation, a réitéré le même message.

« Des fois tu peux aider un gars, mais on ne peut pas chausser ses patins. Je pense que le message est assez clair, on aimerait qu’il soit plus régulier au lieu d’être en dents de scie. C’est aussi simple que ça. On l’aide, on l’encourage, mais au bout du compte, c’est au joueur de prendre ses responsabilités », a expliqué Julien.

Charles Hudon est l'autre attaquant en extra. Le Québécois ronge son frein depuis le 27 novembre, soit une séquence de sept matchs sans jouer si l'on compte celui de jeudi soir.

Julien brasse les cartes en avantage numérique

Afin de secouer ses unités d'avantage numérique apathiques, le Tricolore a présenté un visage différent à l'entraînement.

Ainsi, pour la première fois de la saison, deux défenseurs, Shea Weber et Jeff Petry, se sont retrouvés sur la première vague en compagnie de Jonathan Drouin, Max Domi et Brendan Gallagher.

La deuxième vague était composée de Jesperi Kotkaniemi, Tomas Tatar, Mike Reilly, Andrew Shaw et Paul Byron, une première tentative dans son cas. Byron a disputé seulement 2 min 50 s avec l'avantage d'un homme.

Le Canadien pointe au 30e rang dans la LNH en avantage numérique avec une efficacité de 13,5 %.

Carey Price sera par ailleurs devant le filet. Son auxiliaire Antti Niemi avait obtenu le départ au Minnesota.

Hockey

Sports