•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ligue des champions : l’Olympique Lyonnais en huitièmes, défaite historique du Real

Les joueurs de l'Olympique Lyonnais célèbrent un but contre le club de Shakhtar Donetsk en Ligue des champions.
Les joueurs de l'Olympique Lyonnais célèbrent un but contre le club de Shakhtar Donetsk en Ligue des champions. Photo: Getty Images / Genya Savilov
Agence France-Presse

Lyon, qui a fait match nul 1-1 avec le Shakhtar Donetsk, s'est emparé du dernier billet restant pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions mercredi. Quant au Real Madrid, il a subi la pire défaite de son histoire à domicile, 3-0, contre le CSKA Moscou, dans un match sans enjeu.

Manchester City, intouchable meneur du groupe, a vaincu Hoffenheim 2-1 grâce à un doublé de Leroy Sané.

Le club français, qui n'avait besoin que d'un verdict nul pour se qualifier, s'est fait peur en étant mené pendant plus de 40 minutes après l'ouverture du score par Junior Moraes (22e).

Les Lyonnais, dominants tout au long de la rencontre, ont enchaîné les occasions franches, à l'image de Traoré (31e), Memphis (38e), Mendy (45e), ou encore Fekir (45+2), sans succès. Mais le capitaine a finalement réussi à inscrire le but égalisateur, synonyme de qualification, au terme d'un exploit individuel à la 65e.

Le Real « B » écrasé

Une triste première pour le triple tenant du titre, il a subi la pire défaite de son histoire à domicile en Ligue des champions mercredi contre le CSKA Moscou, une gifle inédite de 3-0, mais sans conséquence pour le club espagnol, déjà assuré de terminer premier de son groupe.

C'est la première fois dans la longue histoire européenne du Real que le club s'incline au stade Santiago-Bernabeu par trois buts d'écart.

Les trois buts des Moscovites ont été inscrits par Fedor Chalov (37e), Georgi Schennikov (43e) et Arnor Sigurdsson (73e).

Le Real (12 pts) finit devant l'AS Rome (9 pts). Le CSKA (4e, 7 pts) n'a pas pu profiter de son exploit, car le Viktoria Plzen (3e, 7 pts) l'a emporté 2-1 sur les Romains, synonyme de qualification en Ligue Europa.

Gareth Bale Gareth Bale Photo : Getty Images / Gonzalo Arroyo Moreno

Le Bayern a eu chaud

Dans un match fou, marqué par une exclusion de chaque côté, Munich a réussi à conserver la première place du groupe E après un match nul de 3-3 sur la pelouse de l'Ajax d'Amsterdam.

Menés 2-1 à la 80e minute, les Bavarois ont renversé la vapeur grâce notamment à l'entrée de Kingsley Coman. Le milieu de terrain a touché la cible à la 90e minute pour donner l'avance 3-2 aux siens.

Tagliafico a évité la défaite à l'Ajax au bout des arrêts de jeu (90+5).

Le club bavarois aura ainsi l'avantage de recevoir le match retour en huitièmes de finale et offre une nouvelle bouffée d'oxygène à son entraîneur Niko Kovac, sous le feu des critiques ces dernières semaines parce que son équipe est reléguée à neuf longueurs du Borussia Dortmund en Bundesliga.

Deux défaites surprises qui ne changent rien au classement. Malgré un revers de 2-1 contre les Young Boys à Berne grâce au doublé du Français Guillaume Hoarau, la Juventus a conservé la tête du groupe H après le faux-pas de Manchester United à Valence (2-1).

En première place de son groupe avant cette ultime journée de phase de poule avec deux longueurs d'avance sur le club de José Mourinho, la Juve a fini par conserver son avance à la surprise générale.

Valence conclut au 3e rang du groupe et est renvoyé en C3.

Soccer

Sports