•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un culturiste de Saint-Félicien aux Championnats mondiaux

Un culturiste de Saint-Félicien aux Championnats mondiaux

En fin de semaine, Alexandre Villeneuve participera à ses premiers Championnats du monde de culturisme en Thaïlande. Ce sera une occasion en or pour lui qui enchaîne les compétitions depuis seulement cinq ans.

Un texte de Mélissa Paradis

Alexandre Villeneuve se prépare depuis des mois pour cet événement d'envergure qui aura lieu du 11 au 17 décembre à Chiang Mai. Dans le sous-sol de sa résidence, il s'entraîne deux fois par jour du lundi au vendredi dans l'espoir de remporter les grands honneurs.

Alexandre Villeneuve à l'entraînementLe Félicinois doit suivre un programme d'entraînement très stricte pour rester au meilleur de sa forme. Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

Sur les différents appareils qui meublent sa salle d'exercice, il exécute ses mouvements avec lenteur. Chacun de ses muscles doit travailler au maximum pour lui permettre de sculpter son corps, un peu comme on sculpte une œuvre d'art.

À la base, c'est un hommage au corps humain lorsqu'on est sur la scène.

Alexandre Villeneuve, culturiste

Oui, c'est un sport d'esthétisme quand même, je ne peux pas le nier, ajoute-t-il. Moi, mon but premier, ce sont les bonnes habitudes de vie.

Alexandre Villeneuve sur la scène, médaille au cou, après une compétitionAlexandre Villeneuve, au centre, a remporté une compétition à Gatineau le 20 octobre 2018. À gauche, Jonathan Bolduc (2e) et à droite, Samuel Lebreux (3e). Photo : courtoisie Dave Paul

Un culturiste naturel

Le Félicinois insiste : il est culturiste naturel. Pas question de prendre des produits dopants ou d'hormones de croissance. « Avoir des gros bras pour avoir des gros bras, au péril de ma propre santé, ça ne m'intéresse pas, explique-t-il. Avant d'avoir des gros bras, je vais tenter d'être en santé et le culturisme naturel, c'est une façon de l'être. »

Alexandre devant un groupe d'élèves dans un gymnaseDevant les élèves à qui il enseigne, Alexandre essaie de transmettre sa passion pour le sport. Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

Sa routine est fondée sur un entraînement rigoureux, de bonnes nuits de sommeil et une alimentation stricte à raison de quatre repas par jour : légumes, œufs et viande la semaine, beaucoup de glucides les fins de semaine. Tout pour « vraiment pousser la machine au maximum ».

Alexandre devant un repas équilibréLe culturiste doit porter une attention particulière à son alimentation quotidiennement. Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

Un parcours fructueux

En cinq ans, le Félicinois a déjà remporté plusieurs compétitions, dont le titre de champion canadien toutes catégories de Physique Canada à deux reprises. Pour sa participation aux mondiaux, il n'a pas d'attentes particulières.

Le plus important, c'est d'avoir le sentiment d'avoir tout donné ce que je pouvais.

Alexandre Villeneuve, culturiste
Anne Turgeon-Boulanger à l'entraînementLa conjointe d'Alexandre, Anne Turgeon-Boulanger, l'accompagnera en Thaïlande. Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

Pour l'occasion, Alexandre Villeneuve pourra compter sur l'aide de sa conjointe à titre d'entraîneuse. Anne Turgeon-Boulanger, qui est également culturiste, est heureuse de prendre part à cette aventure. Je suis là pour essayer de le calmer et l'aider à avoir moins de stress. C'est sûr qu'on a tout le temps l'excitation. C'est quelque chose de nouveau, dit-elle.

Si le culturisme est un mode de vie pour le couple, la fin des championnats sera tout de même synonyme de repos bien mérité.

Sports