•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

McLaren arrive dans le cyclisme professionnel, Sky s'en va

Le groupe McLaren s'associe à l'équipe de cyclisme pro Bahrain Merida Pro Cycling Team.
Le groupe McLaren s'associe à l'équipe de cyclisme pro Bahrain Merida Pro Cycling Team. Photo: Twitter / McLaren
Radio-Canada

Le constructeur britannique McLaren a annoncé mercredi son association avec l'équipe professionnelle Bahrain Merida Pro Cycling Team, tandis que le groupe britannique Sky a annoncé qu'il quittera le cyclisme à la fin de 2019.

McLaren sera actionnaire à 50 % de l'équipe fondée en 2017 et qui compte notamment sur l'Italien Vincenzo Nibali, vainqueur du Tour de France en 2014.

Team Bahrain Merida a terminé au 7e rang du classement WorldTour en 2018, sur 18 équipes, grâce notamment à la victoire de Nibali à la célèbre épreuve Milan-Sanremo.

« Le cyclisme est une activité à laquelle nous avons participé par le passé et que nous examinons depuis longtemps », a expliqué John Allert, directeur du marketing pour McLaren.

« Ce que Team Bahrain Merida a accompli en moins de deux ans, en partant d'une feuille blanche, est extrêmement impressionnant », affirme-t-il.

L'image d'un vélo dans une soufflerieLe groupe McLaren devient actionnaire à 50 % de l'équipe Bahrain Merida Pro Cycling Team. Photo : Twitter / Group McLaren

McLaren souligne avoir déjà contribué au développement du cyclisme.

« Avant les Jeux olympiques de 2012, à Londres, la société a collaboré avec les équipes britanniques de cyclisme, d'aviron, de voile et de canoë, qui profitaient des systèmes de gestion de la performance conçus par McLaren Applied Technologies », a précisé le constructeur.

Il ne faut pas s'étonner outre mesure de ce partenariat, car les deux structures sont liées de près au gouvernement de Bahreïn.

Ce partenariat, principalement technique et commercial, découle de la volonté des autorités de Bahreïn d'« unifier ses investissements dans le sport et la technologie » par l'entremise de McLaren, dont le Royaume de Bahreïn est actionnaire majoritaire par son fonds souverain Mumtalakat.

Fernando Alonso, pilote de l'équipe, a plusieurs fois tenté d’investir dans le cyclisme professionnel.

Le Giro prioritaire pour Nibali

Vincenzo Nibali a annoncé mercredi qu'il allait disputer en 2019 le Tour d'Italie et le Tour de France.

Vicenzo Nibali Vicenzo Nibali Photo : La Presse canadienne / Peter Dejong

« L'année prochaine, je ferai le Giro et le Tour. Le Tour d'Italie sera mon premier objectif », a précisé Nibali lors de la présentation de son équipe sur l'île de Hvar, en Croatie.

Nibali, 34 ans, a déjà réalisé le doublé Italie - France en 2008 et en 2016, année où il avait remporté le Tour d'Italie.

L'Italien disputera aussi la classique Milan-San Remo, dont il est tenant du titre.

Sky quitte le cyclisme, l'équipe pourrait survivre

L'opérateur de télévision britannique Sky a annoncé mercredi son retrait des pelotons à la fin de la saison 2019, mais a laissé entendre que l'équipe pourrait continuer sous un autre nom.

Il ne donne pas d'explication sur son retrait.

L'équipe Sky, victorieuse de 6 des 7 dernières éditions du Tour de France avec Bradley Wiggins, Christopher Froome et Geraint Thomas, « continuera à courir sous un autre nom si un nouvel acquéreur se présente pour apporter des fonds à partir du début de la saison 2020 », a indiqué l'équipe dans un communiqué.

Le groupe Sky avait fait son entrée dans le cyclisme en 2008 en soutenant une opération de la Fédération britannique (British Cycling), avant de constituer une équipe à son nom à partir de 2010.

Le Gallois Geraint Thomas a remporté la première étape du Tour de France 2017, un contre-la-montre individuel de 14 kilomètresGeraint Thomas Photo : Getty Images / Bryn Lennon
Avec les informations de Agence France-Presse

Cyclisme

Sports