•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Isabelle Weidemann récolte l’argent en Pologne

Isabelle Weidemann Photo: La Presse canadienne / Czarek Sokolowski
Radio-Canada

La spécialiste du longue piste Isabelle Weidemann a terminé au 2e rang du 5000 m de la Coupe du monde de Tomaszow Mazowiecki, en Pologne, dimanche.

La patineuse canadienne a franchi la distance en 7 min 6 s 490/1000, à une seconde de la gagnante, la Néerlandaise Esmee Visser (7:05,188).

La Russe Natalia Voronina (7:08,686) a devancé l'autre représentante de l'unifolié en action sur cette distance, Ivanie Blondin (7:10,220), pour lui ravir la médaille de bronze.

Blondin occupait la 2e place avant que le dernier duo, formé de Weidemann et de Voronina, s'élance.

Une seule autre épreuve individuelle était inscrite à l'horaire en fermeture des trois jours de compétitions, soit le 10 000 m.

Le Canadien Jordan Belchos (14:03,795) a fermé la marche au classement en 12e position à plus de 38 s du vainqueur.

Le Néerlandais Marcel Bosker (13:25,275) a triomphé devant un tandem russe composé d'Alexander Rumyantsev (13:26,763) et de Danila Semerikov (13:28,712).

Le trio unifolié a également conclu au dernier rang au sprint. Gilmore Junio, Laurent Dubreuil et Antoine Gélinas-Beaulieu ont signé le 9e chrono (1:47,960), bien loin derrière leurs rivaux, en raison d'une chute.

L'ouverture de Gilmore était ultra rapide et je n'ai pas trop traîné de la patte derrière. Par la suite, Laurent a fait un échange parfait et est arrivé avec tellement de vitesse dans le début du virage, mais lui et moi n'avions pas le même tracé, donc en essayant de reprendre son tracé, j'ai perdu l'équilibre.

Antoine Gélinas-Beaulieu

« C'est sûr que nous sommes déçus un peu, mais nous continuons d'apprendre, poursuit-il. Je suis quand même content du début de la course, je crois même que je n'ai jamais été aussi rapide dans une course. »

L'équipe norvégienne (1:21,270) s'est imposée et a relégué les formations néerlandaises (1:21,430) et russes (1:21,740) aux 2e et 3e échelons.

Le sprint féminin canadien, mené par Marsha Hudey, Kaylin Irvine et Heather McLean, a fait mieux en prenant la 6e position (1:29,710).

Les Japonaises (1:27,820) ont été sacrées championnes. Elles ont été accompagnées sur le podium par les Russes (1:28,180) et les Néerlandaises (1:28,530).

Patinage de vitesse

Sports