•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un joueur de basketball de Québec en route vers la NCAA

Emmanuel Bandoumel porte en ce moment les couleurs de Hill College, au Texas.
Emmanuel Bandoumel porte en ce moment les couleurs de Hill College, au Texas. Photo: Hill College

Comme son grand frère Djim l’a fait avant lui, Emmanuel Bandoumel touche enfin à son rêve d’atteindre la NCAA. Le joueur de basketball de Québec joindra les rangs de l’Université Southern Methodist (SMU) dès la saison prochaine.

Un texte de Jean-Philippe Martin

« Pour moi qui viens d’un petit quartier comme Vanier, ça fait chaud au coeur, explique le joueur québécois. Il y a beaucoup de gens qui me supportent. Et de savoir que je peux être un exemple pour les jeunes de mon quartier, qui me voient et qui espèrent eux aussi se rendre là, c’est une grande fierté pour moi. »

Emmanuel Bandoumel marche ainsi dans les traces de son frère, Djim Bandoumel. Les deux athlètes sont passés par le programme de l’École secondaire Jean-de-Brébeuf dans le secteur Limoilou.

Djim Bandoumel a disputé deux saisons avec l’Université d’Idaho entre 2010-2012 avant de jouer dans les rangs professionnels en Europe.

« J’ai suivi ses pas, raconte Emmanuel. Son parcours m’a permis de me dire que c’était réalisable. Je me suis dit: ”Si lui l’a fait, pourquoi pas moi?” Il m’a beaucoup aidé. »

Djim a toujours été là pour moi. On peut dire que c’est comme mon agent dans ce processus-là. Il est passé par ce chemin-là, donc il savait quels étaient les obstacles à franchir. Il m’a tout dit.

Emmanuel Bandoumel, joueur de baketball, Hill College

Succès en classe, succès sur le terrain

Déjà courtisé par la NCAA après ses deux années avec le Collège Brébeuf à Montréal, le garde de 20 ans a dû faire un détour obligé par le circuit américain « Junior college », avec la formation Hill College, au Texas.

Emmanuel BandoumelEmmanuel Bandoumel. Photo : Hill College

Ses résultats scolaires n’étaient pas à la hauteur et ne lui permettaient pas de faire le saut immédiat dans le circuit universitaire américain.

« Pendant un moment, j’ai pris l’école à la légère et je ne travaillais pas assez fort, avoue-t-il. Mais depuis je suis à Hill College, j’ai remédié à la situation. J’ai travaillé fort et j’ai remonté mes notes », ajoute celui qui souhaite poursuivre ses études en kinésiologie.

Quand ça va bien en classe, ça va bien sur le terrain. Et l’école, c’est ce qui reste après le basket.

Emmanuel Bandoumel, joueur de baketball, Hill College

Emmanuel Bandoumel se joindra à sa nouvelle l’équipe dès l’été 2019. Il s’entraînera alors avec ses nouveaux coéquipiers afin d’être prêt pour le début de la saison à l’automne suivant.

Pour l’instant, Bandoumel et le Hill College connaissent du succès. L’équipe se glisse tranquillement parmi les meilleures formations au pays et elle peut espérer accomplir de grandes choses cette saison.

« Mon rêve de la NCAA est accompli, mais j’ai encore l’objectif avec mon équipe ici de se rendre au championnat national et de le gagner. »

Basketball

Sports