•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Canadien en quête du balayage à Ottawa

Jonathan Drouin déjoue Craig Anderson en première période de la victoire du Canadien contre les Sénateurs.
Jonathan Drouin déjoue Craig Anderson en première période de la victoire du Canadien contre les Sénateurs. Photo: La Presse canadienne / Ryan Remiorz
Radio-Canada

OTTAWA - Le Canadien (13-10-5) tentera de balayer sa courte série de deux matchs en 48 heures contre les Sénateurs (12-13-3), jeudi soir, au Centre Canadian Tire, à Ottawa.

Un texte d'Alexandre Gascon

Grâce à sa victoire mardi, le CH a repoussé Ottawa à quatre points du 8e rang dans l'Est, qu'il détient.

Le Tricolore présente une fiche de 3-3-4 contre les formations de la Division atlantique et traverse une séquence particulièrement importante puisqu'il affronte son rival direct trois fois en 12 jours.

Après le 15 décembre, il ne croisera plus la route des Sénateurs.

La dernière fois que les deux équipes s'étaient affrontées à trois reprises dans une si courte période de temps, en mars 2017, le CH avait eu l'avantage dans les trois duels.

Retour possible de Deslauriers

La formation à l'entraînement matinal était identique à celle qui a vaincu les hommes de Guy Boucher 5-2 au Centre Bell mardi soir.

N'empêche, c'est Matthew Peca qui a fait du temps supplémentaire sur la glace en compagnie de Noah Juulsen, Xavier Ouellet et Charles Hudon, ce qui généralement est assez révélateur.

Pendant ce temps, Nicolas Deslauriers, laissé de côté pour la première fois de la saison au dernier match, était tout sourire dans le vestiaire.

Sans rien confirmer, Claude Julien s'est laissé la porte ouverte à un changement de dernière minute.

« J’ai des décisions à prendre avant le match », s'est contenté de dire l'entraîneur-chef, sans spécifier si ces décisions seront basées sur l'état de santé de certains joueurs ou sur son intuition.

Ainsi, Andrew Shaw était de retour avec Jonathan Drouin et Max Domi, qu'il avait quittés le temps d'une trentaine de minutes au dernier match.

Paul Byron avait pris sa place. Les deux changements s'étaient avérés bénéfiques, puisque chacune des nouvelles combinaisons avait fourni un but.

Andrew ShawAndrew Shaw Photo : Getty Images / Minas Panagiotakis

« Pour un coach, c’est un atout positif. J’ai aimé comment ils ont réagi. Ces deux joueurs ont aidé l’autre trio. Ce n’est pas toujours le cas, mais ces joueurs apportent du positif, peu importe les changements », a fait valoir Julien.

Shaw totalise 13 points en 13 matchs depuis qu'il joue au sein du premier trio.

De son côté, le défenseur Mike Reilly patinait encore à la gauche de Jordie Benn dans le troisième duo de défenseurs.

L'Américain de 25 ans a retrouvé un peu de sa superbe du début de la saison depuis que Julien l'a réintégré à la formation le 1er décembre contre les Rangers. En trois matchs, Reilly n'a pas amassé de point et a maintenu un différentiel de +1.

« Ce ne sont pas deux matchs qui vont décider ça. On veut avoir ça de tous les joueurs, tous les matchs. On ne vise pas une personne, ce message-là est pour tout le monde », a conclu Julien.

Formation probable du CH jeudi soir :

À l'attaque :

  • Drouin-Domi-Shaw
  • Tatar-Danault-Gallagher
  • Byron-Kotkaniemi-Lehkonen
  • Agostino-Chaput-Peca

En défense :

  • Kulak-Weber
  • Schlemko-Petry
  • Reilly-Benn

Gardiens :

  • Price
  • Niemi

Hockey

Sports