•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La crise sociale en France provoque l'annulation de matchs de soccer de première division

Des manifestants des « gilets jaunes », enfumés de gaz lacrymogènes, lancent des projectiles près de l'Arc de triomphe à Paris.
De violents affrontements ont marqué le troisième samedi de manifestation des gilets jaunes à Paris. Photo: AFP/Getty Images / GEOFFROY VAN DER HASSELT
Radio-Canada

Les manifestations des « gilets jaunes » en France ont des répercussions dans le sport professionnel. Ainsi, la Ligue de football professionnel (LFP) a annoncé jeudi le report de deux autres matchs du championnat.

Il s'agit des rencontres Monaco-Nice et Saint-Étienne-Marseille initialement prévues vendredi et dimanche. Les matchs PSG-Montpellier et Toulouse-Lyon avaient déjà été annulés.

Le match Monaco-Nice est traditionnellement un derby (rencontre entre voisins) très suivi. Les supporteurs de l'équipe de Nice rejoignent Monaco en mobylette dans un long cortège encadré par les forces de l'ordre.

La LFP ne mentionne à aucun moment les différentes manifestations des « gilets jaunes » prévues ce week-end.

Mais, selon le quotidien Nice Matin, les forces de police en mesure d'être affectées au match à Monaco seraient insuffisantes pour assurer la sécurité de la rencontre.

Le match a été reporté « à la demande du gouvernement princier de la Principauté de Monaco et en lien avec la préfecture des Alpes-Maritimes », précise la LFP.

Le comité de compétition de la Ligue fixera ultérieurement la date des rencontres comptant pour la 17e journée de la première division (L1), peut-on lire dans un communiqué.

Mardi, la préfecture de police à Paris avait expliqué à l'AFP que le match PSG-Montpellier avait été reporté « afin de pouvoir mobiliser l'ensemble des forces à sa disposition sur les services d'ordre en lien direct avec les éventuelles manifestations revendicatives qui se dérouleront sur Paris le samedi 8 décembre ».

« Peut-être toute la journée sera-t-elle annulée, car il faut se poser la question de l'équité », s'est demandé mardi le président de l'Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas.

La ville de Paris a été le cadre samedi de nombreux incidents liés aux manifestations des « gilets jaunes » et des appels à une quatrième journée de protestation, samedi, circulent.

Cela dit, le soccer français avait jusque-là été relativement épargné par la crise sociale qui agite le pays depuis plusieurs semaines.

Seul événement notable : l'autobus de l'équipe du FC Nantes a été immobilisé par des « gilets jaunes », dans la nuit de vendredi à samedi, au moment où les joueurs et le personnel se dirigeaient vers l'aéroport après un match perdu 3-0 à Saint-Étienne.

Et dans les stades français, quelques banderoles ont été déployées.

La Ligue de soccer Paris-Île-de-France a pour sa part annoncé jeudi que « face aux risques de nouveaux débordements », elle « a pris la décision de reporter l'ensemble des rencontres de niveau amateur sur le territoire de la ville de Paris prévu le samedi 8 décembre 2018 ».

Des manifestants portant des gilets jaunes face aux forces de l'ordre au pied de l`Arc de triompheDes manifestants portant des gilets jaunes face aux forces de l'ordre au pied de l`Arc de triomphe Photo : AFP/Getty Images / GEOFFROY VAN DER HASSELT

Avec les informations de Agence France-Presse, et Associated Press

Soccer

Sports