•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

LNH : le coût des rénovations de l'aréna de Seattle augmente de 200 millions $

Une dizaine de personnes avec des pelles.
Les premières pelletées de terre pour la rénovation de l'aréna où jouera la 32e équipe de la LNH. Photo: The Associated Press / Elaine Thompson
La Presse canadienne

On a eu droit aux discours habituels et aux premières pelletées de terre, mercredi, lors des célébrations autour des rénovations du KeyArena qui deviendra le domicile de la 32e formation de la LNH à Seattle. Le prix de la facture était aussi plus élevé que la veille à l'annonce du circuit Bettman.

Selon le président-directeur général du groupe Oak View, Tim Leiweke, les coûts des travaux qui commenceront presque immédiatement s'élèveront maintenant à 850 millions de dollars. Il s'agit d'une hausse de 200 millions par rapport aux projections initiales du projet financé entièrement avec des fonds privés. Mais les parties croient que c'est un investissement nécessaire pour faire de l'aréna l'un des meilleurs des États-Unis.

« Nous ne mettons pas de prix à l'ingénierie et pour moi, ça représente un engagement hors du commun de la part du groupe de propriétaires, a dit Leiweke. Tout ce dont nous avons rêvé, et plus encore, sera construit et nous sortirons ensuite le chéquier. »

La construction devra être terminée pour le début de la saison 2021-2022. L'échéancier actuel prévoit la fin des travaux en mars ou avril 2021, ce qui permettra au Storm de Seattle, de la WNBA, de disputer sa campagne 2021 dans le nouvel édifice. D'autres événements pourront aussi avoir lieu. Ainsi, les propriétaires obtiendront un retour sur leur investissement.

Le président de l'équipe de la LNH de Seattle, Tod Leiweke, a noté qu'un centre d'entraînement avec trois patinoires sera aussi prêt à temps pour le premier camp de l'équipe en septembre 2021. Le repêchage d'expansion pourra aussi avoir lieu dans le nouvel aréna au début de l'été 2021.

Avec tous les projets et investissements, le groupe de propriétaires pourrait avoir dépensé environ 2 milliards d'ici le premier match de l'équipe.

« Il s'agit du marché où la croissance est la plus rapide en Amérique du Nord, a soutenu Tim Leiweke. Ce marché exige donc la crème de la crème et c'est ce que nous allons lui offrir. Nous ne voulons pas revenir sur tout ça cinq ans après nos débuts et nous dire que nous aurions pu faire mieux. Nous allons être brillants dès le premier jour parce que c'est ce que Seattle mérite. »

Hockey

Sports