•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Caroline Ouellette et Danièle Sauvageau en duo derrière le banc des Canadiennes de Montréal

Entrevue avec l'entraîneuse-chef des Canadiennes de Montréal, Caroline Ouellette.

Caroline Ouellette a finalement accepté d'assumer le rôle d'entraîneuse-chef des Canadiennes de Montréal jusqu'à la fin de la saison, en étroite collaboration avec Danièle Sauvageau.

Cette dernière prendra les rênes de l’équipe quand Ouellette sera retenue par ses fonctions d’adjointe avec la sélection féminine des Stingers de l’Université Concordia.

« Ça va être une super collaboration pour nous, parce que je ne veux pas laisser les engagements que j’avais pris cette année avec les Stingers de Concordia, avec mon équipe pee-wee qui va au Tournoi international de hockey pee-wee de Québec à chaque année. On est trois jeunes entraîneuses, Valérie Bois, Lisa-Marie Breton-Lebreux et moi, et de pouvoir avoir un mentor comme Danièle Sauvageau, c’est quelque chose qui n’a pas de prix. »

Ouellette est aussi entraîneuse adjointe de l’équipe nationale féminine. Elle se trouvait d’ailleurs derrière le banc du Canada à la récente Coupe des quatre nations à Saskatoon.

« Je pense que les entraîneurs adjoints vont faire une rotation pour les saisons à venir pour éventuellement choisir les entraîneurs adjoints olympiques », explique-t-elle.

Si Perry Pearn est bien en selle derrière le banc de l'équipe canadienne, l'évaluation se poursuit pour l'ancienne attaquante, qui aimerait bien faire le voyage à Pékin, en Chine, pour prendre part aux Jeux olympiques d'hiver de 2022.

« C’est sûr que pour moi, c’est un objectif à long terme de pouvoir retourner aux Olympiques comme entraîneuse », avoue-t-elle.

La prochaine audition de Caroline Ouellette avec l'équipe nationale devrait avoir lieu au Championnat du monde en avril 2019, à Espoo, en Finlande. Cette ville a une signification bien particulière pour la Québécoise.

Je sais que cette année, je devrais être en mesure d’aller au Championnat du monde. Ce seraient mon premier derrière le banc, et c’est l’fun parce qu’on retourne à Espoo, en Finlande, et c’est là où j’avais eu mon premier Championnat du monde (1999), d’ailleurs avec Danièle Sauvageau comme entraîneuse.

Caroline Ouellette, nouvelle entraîneuse-chef des Canadiennes de Montréal

Celle qui compte quatre médailles d’or olympiques et six titres de championne du monde s’était amenée il y a deux semaines pour assurer l’intérim à la suite de la démission surprise de Dany Brunet.

« C’est tout un honneur de faire partie de l’organisation dans ce nouveau rôle. J’ai toujours été intéressée par le rôle d’entraîneuse avec les Canadiennes après ma carrière de joueuse de hockey, dit Ouellette. C’est un privilège de jouer pour cette organisation qui a remporté quatre Coupes Clarkson et notre but est de continuer cette tradition d’excellence. »

Après avoir dirigé l’équipe du Canada, qu'elle a conduite à l'or olympique en 2002, Danièle Sauvageau a fondé le programme de hockey féminin des Carabins de l’Université de Montréal.

« C’est la première entraîneuse qui m’a donné ma chance au sein de l’équipe canadienne. Je suis tellement reconnaissante, elle m’a fait confiance », ajoute Caroline Ouellette au sujet de Sauvageau. Les deux femmes se connaissent bien, et semblent être au même diapason.

Ce qui est intéressant, c’est qu’on voit vraiment le hockey de la même façon. Donc, de pouvoir partager notre savoir puis de collaborer pour améliorer l’équipe, on espère créer une culture qui va avoir du succès à la fin de la saison.

Caroline Ouellette

Nouvelle retraitée du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), Danièle Sauvageau totalise plus de 35 ans d’expérience dans le monde du hockey.

Enfin, Sébastien Bordeleau, ex-joueur de la LNH avec le Canadien de Montréal, les Predators de Nashville, le Wild du Minnesota et les Coyotes de Phoenix, agira en tant qu’entraîneur technique, rôle qu’il remplit déjà avec l’équipe féminine du Canada.

Les Canadiennes de Montréal s’envoleront pour la Chine à la fin de la semaine, en prévision d’une série de trois matchs, les 12, 14 et 15 décembre, contre les KRS Vanke Rays de Shenzhen. Ce sera Danièle Sauvageau qui guidera la formation montréalaise pour cette escale orientale.

Hockey féminin

Sports