•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gafur Rakhimov tente de rassurer les fédérations nationales de boxe

Gafur Rakhimov

Gafur Rakhimov

Photo : Getty Images / Gafur Rakhimov

Radio-Canada

Le président de l'Association internationale de boxe amateur, Gafur Rakhimov, affirme que son organisme a « finalement et totalement tourné la page sur son passé houleux », en dépit du fait qu'elle fait l'objet d'une enquête du Comité international olympique (CIO).

Il a rédigé une lettre à l'intention des fédérations nationales afin de les rassurer sur l'avenir.

Le CIO a mis sur pied une équipe d'enquêteurs afin d'analyser la gestion de l'AIBA, ses finances ainsi que son éthique.

L'AIBA ne peut contacter les organisateurs des Jeux olympiques de 2020, à Tokyo, et risque d'être marginalisée par le CIO.

Selon le département du Trésor américain, Gafur Rakhimov serait un trafiquant d'héroïne associé au crime organisé.

Dans la lettre publiée mercredi, l'homme d'affaires originaire d'Ouzbékistan mentionne aux fédérations membres de l'AIBA que son problème avec les autorités américaines est basé sur de fausses allégations lancées par l'ancien gouvernement de son pays, et est sur le point d'être réglé.

Avec les informations de Associated Press

Boxe

Sports