•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une question déplacée à la lauréate du Ballon d'or, Ada Hegerberg, crée un malaise

Ils sont derrière leur trophée.
Luka Modric et Ada Hegerberg, Ballons d'or, et Kylian Mbappé, meilleur jeune Photo: Getty Images / FRANCK FIFE
Radio-Canada

L'animateur du gala du Ballon d'or, un DJ français du nom de Martin Solveig, a créé la polémique lundi en demandant sur scène à Ada Hegerberg, sacrée meilleure joueuse du globe, si elle connaissait le twerk. La Norvégienne a dit non. Il a présenté ses excuses à la joueuse, qui les a acceptées.

« On avait préparé une petite célébration pour Kylian (Mbappé, candidat au Ballon d'or) qui a super bien joué le jeu. On s'est dit qu'on allait faire quelque chose comme ça [pour toi], a-t-il dit à la gagnante, sur ses gardes.

« Est-ce que tu sais twerker? », a demandé en français l'animateur à la Norvégienne, qui lui a répondu « non », en détournant la tête.

Cette courte séquence a provoqué un tollé sur les réseaux sociaux, où des internautes se sont indignés du « sexisme » et du « total manque de respect » du DJ de 42 ans, envers la joueuse de l'Olympique Lyonnais de 23 ans.

Parmi les vives réactions sur les réseaux sociaux, il y a celle du joueur de tennis écossais Andy Murray.

« Pourquoi les femmes doivent-elles encore endurer cette m****? À toutes les personnes qui pensent que la réaction des gens est excessive, et que c'était juste une blague... Ça ne l'était pas. J'ai été dans le milieu du sport toute ma vie et le niveau de sexisme y est incroyable », a-t-il écrit.

Une fois la cérémonie terminée, Martin Solveig est allé présenter ses excuses à Ada Hegerberg, qui a dit ne pas lui en avoir tenu rigueur.

« Je n'ai pas trouvé cela sexiste. Il est venu me voir après, et il s'est excusé. Je n'ai pas vu la situation comme ça, comme les autres », a-t-elle dit après la cérémonie.

« On a dansé un peu, j'ai eu le Ballon d'or, et c'est le plus important pour moi », a-t-elle ajouté.

Ada Hegerberg, à droite, danse sur scène avec l'animateur de la soirée, le DJ Martin Solveig.Ada Hegerberg, à droite, danse sur scène avec l'animateur de la soirée, le DJ Martin Solveig. Photo : Getty Images / FRANCK FIFE

« Aurait-on dit cela à un homme? », lui a-t-on alors demandé. « Ça, c'est une bonne question », a-t-elle répondu.

Elle a ensuite plaidé pour une meilleure reconnaissance du soccer féminin.

« Ce sont aussi les hommes qui vont aider le soccer féminin. Il faut de l'aide des gens les plus hauts placés dans le système, à la FIFA, à l'UEFA. Il y a encore du travail à faire », a-t-elle conclu.

Avec les informations de Agence France-Presse

Soccer

Sports