•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Accusés d'abus, les entraîneurs de l'équipe coréenne féminine de curling démissionnent

L'équipe coréenne de curling sur la glace pendant un match des Jeux olympiques de 2018
L'équipe coréenne de curling, médaillée d'argent aux Jeux olympiques de 2018 Photo: Getty Images / Harry How

Les entraîneurs de l'équipe de curling de Corée du Sud qui avait fait sensation en remportant la médaille d'argent aux Jeux olympiques de 2018 ont démissionné mardi, après avoir été accusés par les athlètes d'exploitation et d'abus verbaux.

Dans un communiqué, l'entraîneur Kim Kyung-doo s'est excusé d'avoir été la source d'une « déception et d'inquiétudes énormes ».

« Je présente mes excuses sincères aux athlètes pour avoir provoqué une si grande douleur avec ma piètre façon de m'exprimer », a-t-il dit.

Selon les cinq membres de l'équipe, les entraîneurs régnaient sur le curling sud-coréen à la manière d'un fief familial. Le mari de leur entraîneuse principale Kim Ming-jun est un ancien de l'équipe nationale masculine, tandis que son père Kim Kyung-doo est un ancien vice-président de la Fédération coréenne de curling (KCF).

« À partir de maintenant, ma famille et moi-même allons prendre nos distances du curling », a ajouté Kim Kyung-doo, précisant que les trois membres de l'encadrement allaient démissionner.

En novembre, les membres de l'équipe ont décidé de parler et ont accusé leur encadrement de les abuser verbalement et de vouloir les contrôler de manière excessive.

M. Kim a promis de coopérer entièrement avec l'enquête ouverte par le ministère sud-coréen du Sport et par le Comité olympique et sportif coréen (KSOC).

« J'espère que l'intérêt pour le curling ne va pas en pâtir, a dit Kim Kyung-doo. J'espère sincèrement que les athlètes ne souffriront plus et pourront encore progresser. »

L'équipe coréenne de curling (à gauche), médaillée d'argent, sur le podium des Jeux olympiques de 2018L'équipe coréenne de curling (à gauche), médaillée d'argent aux Jeux olympiques de 2018 Photo : Getty Images / Ronald Martinez

Malgré leur médaille d'argent olympique, elles ont échoué aux compétitions nationales en août et n'ont pas pu participer aux événements internationaux.

Elles sont passées du 7e au 14e rang du classement mondial et cherchent désormais de nouveaux entraîneurs.

Le cri du coeur

Les cinq membres de l'équipe coréenne avaient écrit le 12 novembre au KSOC.

« Les droits de la personne des athlètes sont bafoués », ont-elles écrit.

Elles ont expliqué avoir été exploitées et ont dénoncé les abus verbaux qu'elles ont subis de leurs supérieurs, précisant que la situation était devenue « insupportable ».

Rappelons qu'un Canadien a aidé l'équipe coréenne à se préparer pour les Jeux olympiques (Nouvelle fenêtre) de 2018. Il s'agit de Peter Gallant, de l’Île-du-Prince-Édouard.

Avec les informations de Agence France-Presse

Curling

Sports