•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Williams recrute un autre pilote canadien, Nicholas Latifi

Nicholas Latifi
Nicholas Latifi Photo: Williams F1
Radio-Canada

L'équipe Williams a confirmé lundi avoir engagé le Torontois Nicholas Latifi comme pilote de réserve en 2019. Il faisait le même boulot pour Racing Point Force India en 2018.

Un Canadien s'en va, un autre arrive. Après le départ de Lance Stroll, voici que Latifi entre à l'usine de Grove.

« Je suis ravi de me joindre à une équipe emblématique comme Williams en tant que pilote de réserve pour 2019 », dit-il.

« C'est une occasion fantastique de poursuivre mon développement personnel en F1 et de continuer à apprendre avec davantage de temps de piste en essais libres, ainsi que du temps lors des essais réservés aux pilotes recrues ou lors des essais de Pirelli », précise-t-il.

Il secondera à l'usine les pilotes titulaires Robert Kubica et George Russell.

« Je vais également travailler dans le simulateur pour contribuer au développement de la nouvelle voiture, ajoute Latifi. J'ai hâte de passer du temps à l'usine de Grove, de m'immerger dans l'équipe et d'aider dans la mesure du possible. »

Le Canadien ne sera pas pour autant le troisième pilote de l'équipe, il ne pourra pas remplacer Robert Kubica ou George Russell en Grand Prix, car il n'a pas les points nécessaires pour obtenir sa super licence, le passeport obligatoire pour piloter en F1.

Latifi a terminé 9e du championnat de F2 en 2018 après sa 5e place en 2017. Il n'a accumulé que 24 points de super licence, contre les 40 requis pour être titularisé.

En 160 courses en F3 Europe, formule Renault 3.5, GP2 et F2, il n'a remporté que deux victoires.

Nicholas Latifi sur le circuit Gilles-Villeneuve lors des premiers essais libres du Grand Prix du CanadaNicholas Latifi sur le circuit Gilles-Villeneuve Photo : La Presse canadienne / Graham Hughes

Son père est un homme d'affaires prospère irano-canadien. Michael Latifi est président fondateur de l'entreprise Sofina Foods inc. et a annoncé le 21 mai 2018 avoir acheté 10 % du groupe McLaren pour un montant de 272,5 millions de dollars.

« Une décision purement commerciale », a précisé l'équipe, qui n'a aucun lien avec la carrière de Nicholas Latifi.

Pour Williams, une nouvelle source

L'expérience de l'athlète canadien de 23 ans comme pilote d'essais a séduit l'équipe Williams, qui y voit aussi une nouvelle source de revenus.

Rappelons que l'équipe britannique perd en 2019 le soutien financier du groupe Bacardi (avec sa marque Martini) et de la famille Stroll.

« Nicholas a eu du succès en formules de promotion, il a le palmarès que nous recherchons et est incroyablement intelligent et appliqué », a expliqué la directrice adjointe de l'équipe Claire Williams.

« En 2019, Nicholas prendra le volant en essais libres (FP1) et lors de plusieurs journées d'essais, a-t-elle précisé. Par ailleurs, il travaillera pour l'équipe sur le simulateur. Nous sommes certains qu'il s'intégrera très bien à l'équipe et sommes impatients de travailler avec lui. »

Course automobile

Sports