•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le judoka Jacob Valois remporte l'Omnium de Hong Kong

Jacob Valois (avec la feuille d'érable), champion à Hong Kong
Jacob Valois (avec la feuille d'érable), champion à Hong Kong Photo: Twitter
Radio-Canada

Jacob Valois a connu un parcours parfait et a été sacré champion des moins de 66 kg, samedi, à l'Omnium de Hong Kong. Son compatriote Hakim Chala a terminé au 3e rang chez les moins de 60 kg.

Valois s’est imposé en finale grâce à sa victoire par ippon face au Sud-Coréen Han Jaegwang.

« C’est ma première médaille d’or en compétition internationale senior et ma première en Asie, a-t-il dit. Ça me donne des points internationaux, mais ça montre surtout que je suis prêt à passer à un plus haut niveau et à faire plus souvent des grands prix ou des grands chelems. »

« Je vais rester dans cette catégorie pour au moins cinq ans, ça s’annonce donc très, très bien », a-t-il affirmé.

En demi-finale, l'athlète de Boucherville a défait le Polonais Patryk Wawrzyczek par waza-ari, en plus de s’imposer par ippon à ses deux combats préliminaires contre Huang Sheng-Ting, de Taipei, et Nathan Katz, d’Australie.

Valois a attribué ses victoires à la stratégie qu’il a développée au cours des derniers mois avec son entraîneur.

« J’ai fait des changements dans la position de ma grip, révèle-t-il. Au début, c’était difficile pour moi, mais mon entraîneur était convaincu que c’était la bonne chose à faire, et nous en avons eu la preuve aujourd’hui. »

Sans combattre

Hakim Chala ne s'attendait pas à se faire offrir une médaille sur un plateau à son deuxième tournoi international senior dans la catégorie des moins de 60 kg.

Après avoir gagné par ippon en seulement 27 secondes contre l’Australien Bryan Jolly au repêchage, l'athlète de Montréal a fait une sieste avant sa finale pour le bronze.

« J’avais environ trois heures devant moi, précise-t-il. J’avais déjà pensé à ma stratégie contre Soukphaxay Sithisane du Laos. J’avais regardé ses combats, et j’étais confiant. Jacob m’a réveillé et m’a dit : "Hakim, tu as déjà gagné. Sithisane a été disqualifié parce qu’il a fait une technique illégale." J’étais fâché que le combat n’ait pas eu lieu, mais c’est ma première médaille senior en compétition IJF. »

En phase préliminaire, Chala a éliminé Syahrul Ramadhani, de l’Indonésie, et Lee Yuk Ting, de Hong Kong, pour ensuite s'incliner devant l’Australien Joshua Katz, 2e au classement final.

« J’ai gagné mes deux premiers combats assez facilement par ippon. J’ai perdu contre Katz pour plusieurs raisons. J’ai eu plusieurs occasions d’attaquer, mais je n’ai pas réussi à finir mes techniques. Je le dominais au début du combat, mais j’ai fait une erreur au sol », a analysé le judoka.

Besson glisse du podium

Marie Besson (-52 kg) a pris le 5e échelon des moins de 52 kg.

Elle s’est inclinée par ippon devant la Chinoise Chen Chen dans son match pour la médaille de bronze. En demi-finale, la Montréalaise avait perdu par ippon contre la Mongole Khorloodoi Bishrelt, éventuelle médaillée d’argent. Besson a enregistré deux victoires en phase préliminaire.

De son côté, Camélia Pitsilis (-57 kg) a conclu en 7e place.

Après une victoire et une défaite en ouverture de tournoi, le parcours de la Longueuilloise s’est arrêté au repêchage en raison d'une défaite contre la Thaïlandaise Yuriko Warasiha par ippon.

Sierra Tanner et Alicia Fiandor chez les moins de 63 kg, ainsi que Warren Seib et Max Teeuwen dans la catégorie des moins de 73 kg, n’ont pas obtenu de classement.

Judo

Sports