•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Chiefs congédient Kareem Hunt, soupçonné de voies de fait

Kareem Hunt, des Chiefs de Kansas City, à l'échauffement avant un match contre les Texans de Houston.
Kareem Hunt était soupçonné de voies de fait depuis février dernier. Photo: Associated Press / Eric Christian Smith
Radio-Canada

Dans la foulée de la publication d'une vidéo incriminante pour le porteur de ballon Kareem Hunt, vendredi, les Chiefs de Kansas City ont annoncé en soirée avoir libéré le joueur sans délai.

Le site TMZ a diffusé vendredi des images tournées par une caméra de surveillance en février dernier. On y voit un homme pousser et frapper une femme dans un hôtel de l'Ohio. Hunt est l'agresseur présumé.

La NFL a par la suite inscrit Hunt sur la liste d’exemption du commissaire, ce qui privait le joueur d’entraînements et de matchs.

Les Chiefs ont mis fin à leur association avec Hunt moins de 30 minutes plus tard. Le chef de la direction de l'organisation, Clark Hunt, avait pourtant déclaré en août dernier qu'il ne s'attendait pas à une suspension pour le porteur de ballon.

« Plus tôt cette année, nous avons pris connaissance d’un incident impliquant le porteur de ballon Kareem Hunt, a déclaré l’organisation des Chiefs par voie de communiqué. La NFL et la police ont alors ouvert des enquêtes. Plusieurs membres de notre équipe de direction ont parlé à Kareem à ce sujet. Kareem a menti au cours de ces discussions. La vidéo publiée aujourd’hui le confirme. Nous libérons donc Kareem dès maintenant. »

Hunt, 23 ans, était soupçonné de voies de fait depuis les jours suivant l’altercation. Il avait jusqu’ici échappé à des sanctions.

Selon TMZ, Hunt aurait également été impliqué dans une autre altercation en juin. Il aurait alors frappé un homme dans un centre de villégiature de l'Ohio. L'homme n'a toutefois pas porté plainte.

« Je souhaite m'excuser pour mes actions. Je regrette profondément ce que j'ai fait, a soutenu Hunt par l'entremise d'un communiqué, après voir été libéré. J'espère être capable de passer à autre chose. »

À sa deuxième saison dans la NFL, Hunt a récolté 824 verges au sol. En 11 matchs, il a également amassé 378 verges par la voie des airs et un touché.

En 2017, il avait accumulé 1327 verges au sol et 455 verges de gains aériens.

Spencer Ware devrait prendre la relève, au poste de Hunt.

La violence domestique et la NFL

La violence domestique a été un problème majeur dans la NFL ces dernières années, un problème qui a notamment frappé la ville de Kansas City en 2012 lorsque le secondeur des Chiefs Jovan Belcher a tué sa petite amie avant de se tuer au centre d'entraînement de l'équipe. Il a été prouvé qu'il souffrait d'une encéphalopathie traumatique chronique.

L'incident le plus mémorable est survenu en 2014. Une vidéo a montré Ray Rice frappant sa fiancée de l'époque dans un ascenseur d'un hôtel d'Atlantic City. Le commissaire Roger Goodell avait d'abord suspendu Rice pour deux matchs. À la suite de la publication de la vidéo, il avait été vivement critiqué pour avoir donné une suspension aussi légère.

Rice a été suspendu pour une durée indéterminée peu après. Il a eu gain de cause en appel, mais a été libéré par les Ravens et le porteur de ballon n'a jamais rejoué dans la NFL.

L'année dernière, le demi à l'attaque des Cowboys, Ezekiel Elliott, a été suspendu pour six matchs par Goodell après que la ligue eut conclu, après une année d'enquête, qu'il avait eu plusieurs altercations avec sa petite amie durant l'été 2016.

La ligue a mis en place une politique plus stricte en matière de violence conjugale, mais les incidents ont continué à faire l'actualité. Pas plus tard que le week-end dernier, les 49ers ont libéré le secondeur Reuben Foster lorsqu'il a été accusé. Il a depuis signé un contrat à Washington, mais il demeure sur la liste d'exemptions du commissaire de la NFL. Un joueur qui se retrouve dans cette liste ne peut participer à aucune activité de l'équipe pour une période indéterminée.

Hunt avait déjà manifesté un comportement douteux remontant à ses années universitaires à Toledo, où il avait battu des records sur le terrain, mais avait également été suspendu durant sa saison junior pour avoir enfreint les politiques de l'équipe.

Avec les informations de La Presse canadienne

Football

Sports