•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Isabelle Weidemann décroche l'or à Tomakomai

Isabelle Weidemann
Isabelle Weidemann Photo: Associated Press / Ivan Sekretarev
Radio-Canada

La Canadienne Isabelle Weidemann a remporté la médaille d'or au 3000 m de la Coupe du monde de patinage de vitesse sur longue piste de Tomakomai dimanche.

L'Ontarienne de 23 ans a ainsi obtenu le premier titre individuel de sa carrière en plus de battre le record de cet anneau extérieur japonais.

Weidemann s'est imposée en 4 min 10 s 185/1000 devant la Tchèque Martina Sablikova (4:13,005) et l'Italienne Francesca Lollobrigida (4:13,472). L'autre Canadienne en action, Ivanie Blondin, s'est contentée d'une 8e place en 4:18,906.

« Je suis super contente de ma première médaille, a déclaré Weidemann. Ça faisait longtemps que je l'attendais. J'ai fini souvent en 4e place, alors je suis vraiment contente de revenir aujourd'hui (dimanche) avec une victoire. »

Au sprint par équipe, le Canada a pris le 3e rang dans les volets féminin et masculin.

Blondin, Kaylin Irvine et Heather McLean ont réalisé un temps de 1:32,810, tout juste derrière les Néerlandaises (1:32,100) et les Italiennes (1:32,120).

Le trio canadien formé de Laurent Dubreuil, Christopher Fiola et Antoine Gélinas-Beaulieu a répété ses exploits du week-end dernier à Obihiro. Ils ont bouclé la distance en 1:24,230. La Russie (1:23,540) a pris la 1re position devant les Pays-Bas (1:23,640).

« Les conditions étaient difficiles. Il ventait fort, mais nous avons fait preuve de cohésion et nous avons réussi une superbe course », a commenté Dubreuil.

Laurent DubreuilLaurent Dubreuil Photo : La Presse canadienne / Jeff McIntosh

Au 1000 m, Gélinas-Beaulieu (1:12,443) et Dubreuil (1:13,311) ont respectivement pris les 13e et 16e rangs. L'épreuve s'est conclue avec un triplé néerlandais. Le médaillé d'or, Kjeld Nuis, a établi un record de piste en 1:10,453.

« Le 1000 m était mauvais, en plus je me sentais bien, a dit Dubreuil. Ça n'a vraiment pas été une bonne Coupe du monde individuelle. Je suis très content d'avoir pu la sauver avec une grosse course au sprint par équipe. »

Sur la même distance du côté féminin, l'Albertaine Kaylin Irvine a fini en dernière place en 1:21,622, soit un peu plus de 4 s derrière la gagnante, la Japonaise Nao Kodaira (1:17,318), championne olympique en titre sur 500 m.

Au 5000 m, les Canadiens Jordan Belchos (6:45,255) et Ted-Jan Bloemen (6:53,583) ont terminé 13e et 16e. Le Belge Bart Swings l'a emporté en 6:34,857.

La prochaine épreuve de Coupe du monde se tiendra à Tomaszow Mazowiecki, en Pologne, du 7 au 9 décembre.

Pour ne rien manquer des prochaines compétitions, consultez notre horaire de webdiffusions.

Patinage de vitesse

Sports