•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Rouge et Or remporte une 10e Coupe Vanier

Le Rouge et Or remporte la Coupe Vanier

Le Rouge et Or peut dire mission accomplie. L'Université Laval a gagné la 10e Coupe Vanier de son histoire, samedi au stade Telus, et a du même coup pris sa revanche sur les Mustangs de l'Université Western.

Un texte de Félix St-Aubin

Les hommes de l’entraîneur-chef Glen Constantin ont vaincu leurs tombeurs de 2017 par un pointage de 34-20 pour mettre un terme à leur série de 23 victoires.

« La défaite de l’an dernier a été une leçon d’humilité, nous avons beaucoup appris, a souligné le pilote des Rouges. Nous avons été excellents dans les trois phases de jeu. Je suis très heureux pour Hugo Richard, qui termine sa carrière en [tant que] champion. »

Il s’agit d’une quatrième campagne parfaite pour le Rouge et Or en incluant les duels éliminatoires. Il avait préalablement réussi l’exploit en 2008, 2010 et 2013.

Les unités offensives de part et d’autre ont volé le spectacle durant la première demie qui s’est conclue 17-13 en faveur des favoris du public.

Les Mustangs se sont toutefois essoufflés après la pause et ont été incapables de suivre le rythme des favoris du public.

Je lève mon chapeau au Rouge et Or, c’est une belle équipe. Nous avions bon espoir de prendre le contrôle du match en deuxième demie, mais leur défense a réussi deux gros jeux dès le départ, dont une interception, ce qui nous a fait mal.

Greg Marshall, entraîneur-chef des Mustangs de l'Université Western

Le quart-arrière Hugo Richard n’aurait pas pu espérer un meilleur scénario pour conclure sa carrière universitaire. Il a été élu joueur par excellence de la Coupe Vanier.

Hugo RichardHugo Richard Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Richard a signé 3 touchés, dont 2 par la voie aérienne, et a complété 23 de ses 31 relais pour des gains de 348 verges. Il a ajouté 60 verges au sol à sa récolte en 10 courses.

Je suis vraiment content. C’est comme ça que je voulais finir, on a eu l’occasion de le faire. L’exécution a été exceptionnelle par tout le monde. Compte tenu de l’enjeu, je crois que c’est le meilleur match de ma carrière.

Hugo Richard, quart-arrière du Rouge et Or

Les Rouges frappent tôt...

Les représentants québécois n’ont pas mis de temps pour prouver à leurs rivaux ontariens que la dernière confrontation entre les deux universités, un massacre de 39-17 à l’avantage des Mustangs, n’était qu’une simple erreur de parcours.

Le Rouge et Or a en effet brisé la glace dès la première séquence offensive de la rencontre, qui n’a duré que deux jeux, avec un majeur enregistré seulement 61 secondes après le coup de sifflet initial.

Richard a respectivement rejoint ses receveurs Jonathan Breton-Robert et Vincent Forbes-Mombleau sur 45 et 46 verges pour inscrire les premiers points au tableau indicateur.

L’après-midi de rêve du pivot vedette était entamé.

Le Rouge et Or de l'Université Laval affronte les Mustangs de l'Université Western à la Coupe Vanier.Le Rouge et Or de l'Université Laval affronte les Mustangs de l'Université Western à la Coupe Vanier. Photo : Coupe Vanier/Twitter Promutuel Assurances

... et fort

Pas en reste, l’unité défensive du Rouge et Or a également montré ses couleurs dès son arrivée sur le terrain grâce à Maxym Lavallée, auteur d’une première de deux interceptions contre le quart Chris Merchant.

Le vétéran de cinquième année et la recrue ont ainsi ouvert la voie à un début de match endiablé dans le camp lavallois qui s’est poursuivi jusqu’à la fin des hostilités.

La réplique des Mustangs est survenue dans les premiers instants du deuxième quart par l’entremise du porteur de ballon Cédric Joseph, un produit des Cougars du Collège Champlain de Lennoxville.

Joseph a parcouru la verge le séparant de la terre promise pour rétrécir l’écart à 10-7.

Richard a immédiatement répondu aux Mustangs en repérant Benoît Gagnon-Brousseau profondément dans la zone des buts pour enregistrer sa deuxième passe de touché, celle-ci sur une distance de 22 verges.

Benoît Gagnon-Brousseau (gauche) et Mackenzie Ferguson (droite)Benoît Gagnon-Brousseau (gauche) et Mackenzie Ferguson (droite) Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

La première série offensive de la troupe lavalloise en seconde mi-temps s’est aussi terminée par un majeur. Richard a utilisé ses jambes à trois occasions dans la zone rouge (red zone) pour accroître l’avance des siens à 24-13.

Et comme cela a été le cas lors du premier quart, la défense du Rouge et Or a aussitôt appuyé l’attaque en réalisant une interception.

Le demi Adam Auclair, nommé joueur défensif de la rencontre, a imité son homologue Lavallée, ce qui a de nouveau permis au botteur de précision David Côté de s’amener sur le terrain.

On a beaucoup parlé de l’attaque des Mustangs, mais on peut aussi parler de la défense du Rouge et Or. On a des joueurs incroyables : Mathieu Betts, Vincent Desjardins et Clément Lebreux, qui était de retour. La clé était d’arrêter le jeu au sol. On s’était préparés en conséquence, on a mis plus de poids dans la boîte, et on a vraiment bien fait ça.

Adam Auclair, demi défensif du Rouge et Or de l'Université Laval

Côté a converti ses tentatives sur 23 et 9 verges à la suite des larcins effectués par ses coéquipiers.

Le porteur de ballon Alexis Côté a asséné le coup fatal aux Mustangs lorsqu'il a porté l'objet sur sept verges pour creuser le gouffre à 34-13 au milieu du quart ultime.

Merchant et son receveur Cole Majoros ont uni leurs efforts sur 25 verges pour obtenir un dernier touché lorsque l'affrontement était hors de portée.

Chris Merchant (gauche) et Hugo Richard (droite)Chris Merchant (gauche) et Hugo Richard (droite) Photo : La Presse canadienne / Jacques Boissinot

Football

Sports