•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Je serai plus fort » : Jesen Therrien déterminé à jouer avec les Dodgers en 2019

Jesen Therrien

Jesen Therrien

Photo : Getty Images

Radio-Canada

Même s'il est sur la touche depuis plus de 14 mois, Jesen Therrien demeure convaincu qu'il lancera à nouveau dans le baseball majeur. Le releveur québécois croit même qu'il sera encore meilleur qu'avant l'opération de type Tommy John subie en septembre 2017.

Un texte de Christine Roger

« Je sens que mon bras est revenu comme avant, même plus fort. Je retrouve ma force, j'ai le même sentiment dans mes deux mains. Je serai à 100 % pour le camp d’entraînement », affirme le joueur de 25 ans.

Le Québécois est de retour à Montréal depuis le mois de septembre et y restera jusqu’en janvier. Avant de quitter l’Arizona, Jesen Therrien a rencontré un médecin qui lui a donné le feu vert pour renouer avec la compétition.

Une discussion avec les entraîneurs et les dirigeants des Dodgers de Los Angeles l’a ensuite convaincu de rentrer à la maison plus tôt que ce qui était prévu.

« Un mois avant que la saison ne finisse, ils m'ont dit que rien ne pressait dans ma récupération. Ils me veulent à 100 % et il n’y a pas de date butoir pour y arriver », explique-t-il.

« Ç’aurait été risqué que je revienne pour le dernier mois de la saison, alors on m'a dit que ce serait mieux que je passe plus de temps à l'entraînement, sans vraiment utiliser ton bras, ajoute-t-il. On a donc conclu que venir à Montréal était juste parfait. »

Une pause « normale »

À son retour au Québec, Therrien a cessé de lancer pendant au moins deux mois. Il assure qu’il ne s’agit pas d’un recul dans sa rééducation.

« Avant cette pause, je lançais sur des distances de 135 pieds. C'est l'étape juste avant de recommencer à lancer avec un receveur. L’idée est de retravailler mon bras, ma motion, sans vraiment avoir besoin d'aller chercher la distance vu qu'on va tout faire ça au mois de janvier avec Éric (Gagné) et avec les Dodgers », mentionne-t-il.

En fait, Jesen Therrien suit le même processus que n’importe quel autre joueur de baseball professionnel. Après une période normale de repos, il a graduellement recommencé à s’entraîner et à lancer afin d’être prêt pour le début du camp des Dodgers en février.

Pendant cinq mois, de septembre à janvier, il s’entraîne à Repentigny en compagnie de Mathieu Leblanc-Poirier, qui a déjà fait partie de l’organisation des A’s d’Oakland.

« C'est l'une des personnes qui m'a vu lancer quand j'avais 16-17 ans, quand tout allait bien, quand je n’avais aucun problème et que ma mécanique était belle. Il va pouvoir me le dire si je fais un mauvais lancer ou s'il y a quelque chose dans ma mécanique qui cloche. »

La question est maintenant de savoir à quel niveau il fera ses débuts en 2019. Les dirigeants des Dodgers ne lui ont pas fait de promesse. Ira-t-il dans le AA ou dans le AAA? Demeurera-t-il plus longtemps en Arizona?

Il ne sait pas ce que les prochains mois lui réservent, mais il n’a qu’un seul objectif en tête : jouer avec les Dodgers l’été prochain.

Je ne vise rien de moins que de recommencer dans les majeures. Oui, ça fait un an que je n'ai pas affronté de frappeurs, mais j'ai tellement travaillé ma mécanique, j'ai regardé des vidéos, j'ai parlé avec Éric Gagné, j’ai parlé avec mes entraîneurs des lanceurs, etc.

Jesen Therrien

« Je vais revenir plus fort que ce que j'étais avant. Si j'ai été capable de me rendre dans les majeures, en revenant plus fort, je ne vois pas comment je ne pourrais pas commencer dans les majeures », ajoute-t-il.

Jesen Therrien a disputé 15 matchs dans le baseball majeur avec les Phillies de Philadelphie en 2017. Il avait ensuite été libéré par l’équipe avant de signer un contrat comme joueur autonome avec les Dodgers de Los Angeles.

Baseball

Sports